Ces robes de mariée ayant marqué la Haute-Couture (1990-2005)

Le 21 mars 2014

Robes de mariée qui ont marqué la Haute-couture : 4 modèlesC'est dans une totale féerie que les défilés Haute-Couture se clôturent. Lorsque la silhouette de la mariée se dessine sous les feux tamisés des projecteurs, portée par une ambiance douce et rêveuse, c'est le plein d'émotions et de frissons. Avec leur savoir-faire et leur art, les plus illustres maisons de Haute-Couture comme Chanel ou Dior ont marqué à jamais l'histoire de la robe de mariée. Ainsi, des créations exceptionnelles portées brillamment par Claudia Schiffer et Laetitia Casta, entre autres, restent désormais iconiques. Zoom sur les célèbres robes de mariée qui ont marqué la fabuleuse histoire de la Haute-Couture...

 

Des robes de mariée Haute-Couture empreintes de détails

Ouvrons le bal avec Carla Bruni au défilé Haute-Couture Versace Printemps-Été 1995, dans le style femme-enfant. Dans une démarche élégante et une grâce certaine, elle se dévoile dans une robe en soie luisante, glamour et asymétrique à volants.

Robe de mariée portée par Carla Bruni au défilé Versace de 1995

Dans le style Dior, Lily Cole présente une robe voluptueuse aux larges jupons, avec des semblants d'ailes dorsales. Des détails originaux qui ont fait de cette robe, un des temps forts du défilé Dior Automne-Hiver 2005-2006.

Robes de mariée Dior Automne-Hiver 2005-2006 et Chanel 2003-2004

Présentée par Linda Evangelista au défilé Chanel Automne-Hiver 2003-2004 (photo 2, ci-dessus), le clou du spectacle est une robe de mariée graphique avec de l'ampleur grâce au tulle, faiseur de volume. Au style galactique, elle mêle des graphiques chics et choc qui savent nous surprendre !

Les robes de mariée Haute-Couture les plus originales

Claudia Schiffer nous surprend pour Chanel Automne-Hiver 1991-1992 en incarnant une mariée coquette dans une robe corsetée d'une beauté classique, avec une note champêtre. La pièce accessoirisée d'un chapeau rétro accompagné d'un arc de fleurs, témoigne d'un retour aux sources. Cette robe au bustier pimpant s'inscrit totalement dans l'air du temps. Et sa petite veste tendance confère à celle qui la porte le véritable style d'une lady.

Chanel Automne-Hiver 1991-1992 : robe de mariée portée par Claudia Schiffer

Inoubliable reste également la robe de mariée arborée par Laetitia Casta au défilé Yves Saint-Laurent Printemps-Été 2000. Peut-être inspirée par le Lac des Cygnes, cette robe chimérique et écourtée se pare de plumes et se révèle des plus osées.

Laëtitia Casta portant les robes de mariée au défilés Yves-Saint-Laurent (2000) et Gaultier (2003)

Pour Jean-Paul Gaultier Printemps-Été 2003, elle réaffirme l'originalité habillée d'une robe dorée à l'allure de maillot de bain. Elle mise surtout sur les accessoires avec un long voile enveloppant, et des gants transparents couvrant tout le bras.

Avec Carmen Kass au défilé Pierre Balmain Automne-Hiver 2000-2001, place à la classe avec une robe d'esprit lady à la coupe droite. Elle est magnifiée de motifs floraux et agrémentée de fourrure, tout en faisant honneur aux couleurs de prédilection de Balmain (marron, vert...). Une création qui sait réchauffer le cœur en hiver.

Carmen Kass portant robes de mariée Balmain en 2000-2001 et Givenchy en 2002

Pour le Printemps-Été 2002 de Givenchy, Carmen Kass marque les esprits dans sa robe de mariée boule à la coupe totalement déstructurée (photo 2, ci-dessus), où sa silhouette couvrante laisse apparaître son buste. Dans un savant jeu de matières, finesse et volume se mêlent. La création s'inscrit dans la continuité du style Givenchy en alternant matières rigides et souples.

Marquant sa différence, Jean-Paul Gaultier mise, pour l'Automne-Hiver 2004-2005, sur une robe étonnante et détonante. Dans un mélange des genres, Gemma Ward incarne à la fois un "mousquetaire" à l'assaut et une mariée prête à s'envoler pour l'aventure de sa vie.

Robe de mariée-mousquetaire, par Jean-Paul Gaultier en 2004-05

Robes de mariée mythiques : quand leur simplicité fait la différence

Inoubliable au défilé Haute-Couture Givenchy Printemps-Été 1994,  Carla Bruni, dans sa robe fluide à épaulettes et à la coupe évasée. Telle Blanche-Neige, elle fait une belle mariée romantique et originale avec son nœud géant sur la tête. Ceinture et boutons bien en évidence, ces autres détails font aussi la légende de cette robe princesse.

Robes de mariée princesse de la Haute-Couture : défilés Givenchy 1994 et Vivienne Westwood 1995

Au défilé Vivienne Westwood Automne-Hiver 1995, la robe de mariée évasée portée par Kate Moss (photo 2, ci-dessus) est en toile, à fines rayures, laissant apparaître des manches délicatement plissées. Le résultat obtenu par l'association entre l'enfant terrible de la mode et l'icône de la mode est tout simplement bluffant.

Dans un autre registre, Emanuel Ungaro célèbre l'amour en mettant en scène Audrey Marnay à son défilé Printemps-Été 2000. Dans sa robe immaculée, fluide et précieuse, une tendance printanière et bohème se dessine avec des détails floraux apparents.

Robes de mariée Haute-Couture : défilé Ungaro, Printemps-Ete 2000

Jeu des contrastes et des couleurs savamment orchestré

Les couleurs sont à l'honneur. Pour marquer la tendance, Claudia Schiffer présentait au défilé Yves Saint-Laurent Automne-Hiver 1996-1997, une robe de mariée blanche harmonisée avec une chapeau noir sous lequel se dissimule un long et délicat voile blanc. Cette robe classique à manches longues laisse transparaître des imprimés de fleurs immaculées. Un incontournable ! 

Robes de mariée Haute-Couture : Robe par Yves Saint-Laurent en 1996-1997

Elle reste légendaire. Pour Elie Saab Automne-Hiver 2003-2004, Naomi Campbell a fière allure dans une robe de mariée fluide aux broderies délicates, harmonisant les couleurs grises et argentées. Cette robe vaporeuse et précieuse est d'une pure beauté, faisant primer le mélange de style oriental et occidental.

Robes de mariée Automne-Hiver 2003-2004 : elie saab et versace

Terminons en beauté ce chapitre consacré aux robes de mariée qui ont marqué la Haute Couture : la belle Adriana Lima se métamorphose, pour Versace automne-hiver 2003-2004 (photo 2 ci-dessus), dans une robe sensuelle aux teintes nude. Une robe ultra-tendance et allurée qui n'a pas fini de s'imposer.

 

 

Partagez l'article