Interview de Sylvie Nkou, créatrice de Gwanni

Le 4 novembre 2015
Robe de mariée Crop Top Gwanni 2016

 

Chaque année, c'est avec un plaisir chaque fois renouvelé que nous découvrons les créations de Sylvie Nkou, créatrice de la griffe Gwanni. Passée maîtresse dans l'art de mélanger les matières, elle revisite les tendances avec sa patte si caractéristique. Des robes aux finitions méticuleuses, un travail d'orfèvre tout en poésie et légèreté, du goût, des belles matières... Les robes de mariée Gwanni nous invitent à une douce rêverie, une balade onirique que l'on souhaiterait infinie...

1. Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J'ai toujours voulu habiller les femmes et les rendre belles, mon admiration pour les grands créateurs m'a guidée.

2. Quelles sont vos influences, inspirations ?

J'aime les grands couturiers : Dior, Balenciaga, Chanel, Valentino… Ma robe iconique reste une robe plissée de Madame Grès.

Robe plissée de Madame Grès
Robe de Madame Grès. Photo de Henry Clarke, 1954
Robe plissée de Madame Grès
Robe du soir Madame Grès portée par Sunny-Harnett. Photo : Richard Avedon

3. Quelle robe de mariée souhaiteriez-vous porter ?

J'aimerais porter une robe sortie d'un vestiaire des années 20 : robe droite, taille basse, avec un grand décolleté dos, en mousseline de soie rebrodée de pierreries.

Gwanny creatrice du mois Ameliste
Croquis réalisés par Sylvie Nkou, créatrice de Gwanni

4. Pouvez-vous nous donner un conseil ou un détail que les mariées ignorent ou négligent souvent ?

Je leur conseille d'être elles-mêmes, une beauté naturelle, ne pas se laisser trop influencer par les effets de mode, d'avoir un maquillage naturel et des sous vêtements couleur chair adaptés. Privilégier la qualité des matières naturelles.

5. Quel est pour vous le Fashion Faux Pas à surtout éviter ?

Éviter les robes de mariée bicolores, les vilaines matières. 

6. Quelle tendance mariage vous déplaît ?

Ce qui me dérange, c'est quand une fille perd sa véritable identité pour suivre une tendance. La robe de mariée, c'est la robe de vos rêves, il faut une robe qui vous ressemble. La créatrice est là pour vous y aider.

7. Une anecdote à partager ?

Une fois, une jeune fille avait choisi avec son futur mari de se marier discrètement, sur une île paradisiaque, sans cérémonial, ni invité.

Elle a pourtant finalement choisi une robe sur notre site pour faire une surprise à son futur mari, et ne pouvant pas nous rencontrer avant le moment de leur départ en avion, nous avons communiqué uniquement par mail. Nous avons cru à une plaisanterie, jusqu'à ce qu'elle paie sa robe par virement.

Nous avons continué à travailler à distance, et nous sommes vues pour la livraison et l'ajustement final, juste avant le départ : le futur mari attendait à l'aéroport pendant que sa chérie faisait "une petite course". J'ai fini l'ourlet à la main, et elle est partie, très émue (et moi aussi), avec sa robe. 

Quelques jours plus tard, j'ai reçu une photo du couple pieds nus, sur la plage. Le mari avait trouvé la robe et l'idée sublime. J'ai adoré.

8. Un conseil pour la tenue du marié ?

L'élégance avec une (toute petite) touche d'originalité.

9. Quels sont vos projets à venir ?

La collection 2016 vient de sortir. Nous avons la joie de disposer cette année pour nos clientes parisiennes d'un showroom 13, rue Saint Florentin, à deux pas de la Concorde. Et nous sommes distribués à Genève et Fort de France.

10. Selon vous, à quoi ressemblera la mariée dans 20 ans ?

Je n'en sais rien, 20 ans c'est loin ! Je m'applique surtout à faire du mieux que je peux la prochaine collection. 

Voir la collection Esprit Couture Gwanni 2016

Partagez l'article