Interview de Laure de Sagazan

Le 3 février 2016
Portrait Laure de Sagazan, créatrice de robes de mariée


Laure de Sagazan est sans conteste l'une de nos créatrices favorites du moment. Ses créations dans l'air du temps, délicates, avec un redoutable sens du détail, sont d'un raffinement qui nous laisse rêveurs. On apprécie tout particulièrement son travail de la dentelle, son choix des motifs, son regard affûté, son art de la suggestion... C'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons eu la chance de recueillir  ses impressions sur son métier de créatrice et sa vision de la mariée d'aujourd'hui. Rencontre avec une prodige de la mode.

1. QUEL EST VOTRE PARCOURS ? POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI CE MÉTIER ?

J’ai été styliste chez ba&sh pendant 3 ans, et pendant cette période ma cousine Mathilde m’a demandé de créer sa robe de mariée. J’ai accepté de relever le défi, et la robe a remporté un certain succès. Suite au mariage, j’ai eu de nouvelles commandes… L’expérience m’avait tellement plu que j’ai décidé de me lancer !
J’ai choisi ce métier par amour du patrimoine textile français, et tous les artisanats qui le composent. C’est un rêve de pouvoir tout fabriquer en France, en s’entourant des denteliers et brodeurs français, et de leur savoir-faire inimitable.

Top en dentelle de Calais par Laure de Sagazan

2. QUELLES SONT VOS INFLUENCES/INSPIRATIONS ? UNE ROBE ICONIQUE ?

J’ai toujours adoré chiner, écumer brocantes, vide greniers, salles des ventes… Depuis toutes ces années, j’ai accumulé nombre de broderies et dentelles anciennes, vieilles blouses et robes vintage. Je suis passionnée de ces vieux linges, dont je m’inspire énormément. Et évidemment tout ce qui m’entoure… Les filles dans la rue, les livres, les expos, les séries et le cinéma.

Photos de mariées habillées par Laure de Sagazan

3. COMBIEN DE ROBES RÉALISEZ-VOUS CHAQUE ANNÉE ?

Je n’ai pas les chiffres en tête… mais beaucoup !

4. QUELLE EST LA CRÉATION DONT VOUS ÊTES LA PLUS FIÈRE OU VOTRE ROBE PRÉFÉRÉE ?

J’ai mes pièces préférées dans chaque collection… Cette année j’aime particulièrement notre combi-pantalon, qui associe tradition par sa dentelle de Calais et son côté très féminin, et modernité par le pantalon.
Elle correspond bien aux envies de nos mariées d’aujourd’hui, qui se marient parfois à 35-40 ans passés.

Combinaison de mariage par Laure de Sagazan

Combipantalon en dentelle, Laure de Sagazan

5. QUELLE ROBE AVEZ-VOUS PORTÉE OU AIMERIEZ-VOUS PORTER ?

J’aime énormément la robe Proust cette année, que je rêverais de pouvoir porter. Elle a un côté rétro que je trouve très élégant, avec sa longueur cheville. Il me faut trouver une occasion maintenant !!

Robe de mariée Proust, Laure de Sagazan

6. QUEL EST LE FASHION FAUX PAS à SURTOUT ÉVITER ?

Un maquillage ou une coiffure trop sophistiqués, qui dénote avec l’allure de la mariée au quotidien. Il n’y a rien de plus touchant que retrouver l’allure de la personne en cette journée, et ne pas avoir quelqu’un de trop étudié.

7. UN CONSEIL POUR LA TENUE DU MARIé ?

Se faire conseiller par sa future femme, qu’il ne soit pas totalement à côté de la plaque… Et dans le même esprit de tenue qu’elle !

8. QUELLE TENDANCE MARIAGE VOUS PLAîT OU DÉPLAîT ?

Je trouve que les gens ont trop tendance à vouloir faire des mariages de blogs, sans trop de personnalité. Tout est très lisse depuis quelques années… Il n’y a pas de règles dans le mariage, il faut faire quelque chose qui ressemble aux mariés, et tient compte de leur histoire. Aucune obligation d’avoir un salon vintage reconstitué en plein jardin, ni un photobooth !!

9. QUELS SONT VOS PROJETS à VENIR ?

Nous avons récemment ouvert 2 boutiques, à Rome et Lisbonne. Nous allons donc les aider à se développer dans ces beaux pays que sont l’Italie et le Portugal, et bien répondre à la demande de ce type de robes de mariée, qui manquait sur ces marchés respectifs.
Nous avons également présenté une ligne de robes de petites filles, destinées aux filles de la mariée. Nombre de mariées aujourd’hui ont déjà des enfants, et souvent elles souhaitent mettre en valeur leur petite fille en ce jour exceptionnel. Nous leur permettons désormais de le faire, en utilisant les mêmes qualités que celles de leur maman.

Collection Laure de Sagazan 2016

Crédits photos : Laurent Nivalle et Aisling Greally (Trésor Parisien) pour Ysé

Partagez l'article