Maison Floret, la nouvelle griffe des mariées trendy

Le 18 mai 2016
Pull mariage en mohair et jupe Maison Floret


Nous avons eu le plaisir d'interroger Sidonie Floret et Sarah Abid, le duo détonnant à l'origine de la toute jeune Maison Floret. Leur vision créatrice et pointue souffle un vent de renouveau sur la mode nuptiale. Et ça fait du bien ! Dans un précédent article, on craquait déjà sur leur première collection, leur travail de la maille et leurs sweats brodés à la fois trendy et décalés. Un cocktail surprenant qui fonctionne à merveille !

1. QUEL EST VOTRE PARCOURS ? POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI CE MÉTIER ?

Sidonie Floret : Il y a 10 ans maintenant j’ai dessiné ma propre robe de mariée, qui a reçu un petit succès auprès de mes cousines et amies, je me suis donc mise à réaliser les robes de mon entourage. Accompagnée de mon mari photographe (Alex Crétey qui signe les shootings de la maison), j’ai décidé de lancer un site dédié aux robes, qui m’a permis de rencontrer plusieurs centaines de mariées, et de réaliser autant de tenues de mariée. Enceinte de ma fille, et styliste chez Bonpoint, j’ai pris le temps de mûrir mon projet avant de me lancer dans l’aventure. La rencontre avec Sarah a été déterminante.

Sarah Abid : Après six années à la City, un retour à Paris et un bébé, j’étais décidée à me lancer dans un projet entrepreneurial mais je cherchais un binôme créatif. Je suis tombée sous le charme de l’univers minimaliste et très féminin de Sidonie, et j’ai tout de suite été convaincue par sa volonté d’associer sa vision pointue de la mode au monde du mariage. Aujourd’hui je me consacre au développement de notre jeune marque qui vient de souffler sa première bougie, afin de laisser à Sidonie le maximum de latitude pour la création.

2. QUELLES SONT VOS INFLUENCES/INSPIRATIONS ?

Sidonie : Mes influences sont très diverses : Valentino, Saint Laurent, Mme Grès, le travail de Raf Simons pour Jil Sander et Dior, par exemple, ainsi que beaucoup d'inspirations vintage, depuis le 19e siècle. La peinture de cette époque-là aussi m'inspire beaucoup.

3. COMBIEN DE ROBES RÉALISEZ-VOUS CHAQUE ANNÉE ?

Sidonie : pour cette première saison, nous avons déjà une cinquantaine de commandes et espérons que la collection plaise à toujours plus de mariées. Un grand merci à toutes celles qui nous ont déjà fait confiance, nous avons hâte de recevoir les photos !

4. QUELLE EST LA CRÉATION DONT VOUS ÊTES LES PLUS FIÈRES OU VOTRE ROBE PRÉFÉRÉE ?

Sidonie : La cape Doug. J'aime l'exagération.

Sarah : La robe Winston. Classique, minimale, mais avec un coté couture dans les détails et l’ampleur de la jupe, qui la rend très féminine.

Cape de mariage en grosse mèche de laine

Robe guipure et crêpe georgette, détail nœud plat en gros grain de soie Jupon en tulle amovible

5. QUELLE TENUE AVEZ-VOUS PORTÉE OU AIMERIEZ-VOUS PORTER ?

Sidonie : j’ai porté le top Ray en velours tout l’hiver et je porte notre sweat brodé régulièrement sur un jean ! Nous avons quelques pièces qui se portent très facilement hors d’une cérémonie de mariage.

Top dos nu en panne de velours de soie

Sweat brodé personnalisé

6. POUVEZ-VOUS NOUS DONNER UN CONSEIL OU UN DÉTAIL QUE LES MARIÉES IGNORENT/NÉGLIGENT SOUVENT ?

Sidonie : Quelques jours avant le mariage, les mariées sont souvent à la quête difficile d’une pièce en maille pour se réchauffer en fin de soirée. Nous avons créé notre propre ligne de maille, spécialement tricotée pour les mariées : la taille est mise en valeur, le mohair est d’un joli blanc lait et le point est ajouré pour ne pas cacher la dentelle de la robe.

Sarah : La lingerie ! On s’imagine pouvoir porter une lingerie très féminine pour son mariage, mais malheureusement pour avoir un joli dos nu il faut souvent passer par la case peu affriolante des coques adhésives, et pour éviter toute marque ou transparence, une culotte couleur chair sans couture est l’idéal… Mais nous sommes là aussi pour conseiller nos mariées dans l’achat de leur lingerie, en fonction de leur morphologie et de la robe qu’elles ont choisie.

7. QUEL EST LE FASHION FAUX PAS à SURTOUT ÉVITER ?

Sidonie : l’arrogance, le manque de naturel

Sarah : les collants sous la robe

8. UN CONSEIL POUR LA TENUE DU MARIE ?

Sidonie: pas de chemise blanc optique, qui jurerait à côté du doux blanc lait de la robe et de la dentelle

9. QUELLE TENDANCE MARIAGE VOUS PLAIT OU DÉPLAIT ?

Sarah : Préparer le mariage des années à l’avance… Je sais que certains prestataires demandent des réservations plus d’un an à l’avance, mais cela est dommage car le mariage perd de sa spontanéité. Nous demandons à nos mariées de prévoir 6 mois avant leur date de mariage pour démarrer les essayages, ce délai est nécessaire pour prendre le temps de la réflexion et réaliser la robe en toute sérénité. Mais nous restons flexibles au maximum pour pouvoir confectionner une robe dans un délai plus court pour les mariées moins organisées !

10. QUELS SONT VOS PROJETS A VENIR OU PARLEZ-NOUS DE VOTRE DERNIÈRE COLLECTION ?

Sidonie : Nous débordons d’énergie et d’envie, et nous avons quelques projets sur le feu pour l’année prochaine qui nous permettrons peut-être de collaborer avec de grandes marques ou d’autres jeunes créateurs mais je ne vous en dis pas plus !

11. UNE ANECDOTE A PARTAGER AVEC NOS LECTEURS ?

Sidonie: Nous avons eu une jolie aventure avec une mariée d’Alaska ! Elle a flashé sur la tenue de mariée d’hiver : jupe en laine Walt, pull et bonnet en cachemire, et la voulait absolument pour son mariage de janvier. Nous avons dû prendre les mesures de Kathryn lors d’un RDV Skype, il était 5h du matin pour elle, et elle devait se contorsionner pour suivre nos indications à la lettre ! Il a fallut ensuite convertir les « inches » en centimètres et faire confiance aux mesures prises par notre mariée. Et la magie a opéré, la tenue tombait parfaitement sur elle, et les photos sont magnifiques ! Une très jolie histoire…

Pull mariage cachemire et bonnet à voilette

Voir toute la collection Maison Floret

Retrouvez Sidonie Floret et Sarah Abid au STUDIO MAISON FLORET 1, cité Riverin à Paris (10e). Prise de rdv par téléphone ou sur Internet sur leur site maisonfloret.com

Partagez l'article