Bienvenue dans l'univers de Marie Laporte

Le 3 août 2016
Portrait de la créatrice Marie Laporte dans son atelier


Marie Laporte est une créatrice que l'on affectionne tout particulièrement chez Ameliste. Au fil des années, elle a toujours réussi à se réinventer et à nous proposer des modèles fidèles à son identité. Ses robes sont intemporelles et d'une délicate féminité. On aime sa vision authentique de la mariée, jamais déguisée, toujours sublimée. Retour sur le parcours d'une grande dame de la couture.

1. Quel est votre parcours ?

Je suis issue d’une famille où l’on coupe et crée ses vêtements. J’ai vécu au milieu des étoffes, des épingles et des machines à coudre. J’ai donc tout naturellement appris à réaliser mes vêtements dès l’adolescence. En parallèle, j’ai toujours manié crayons, aquarelles et huile pour mettre sur toile les robes féeriques qui me fascinaient dans la Haute Couture et la période impressionniste. Plus tard, mes 1m80 m’ont permis d’approcher de près l’univers des défilés et dans les années 90 j’ai imaginé bien vite ma première collection de robes de mariées. Ça a été une révélation !

2. Quelles sont vos inspirations ? Une robe iconique ?

Cela n’a pas changé, je puise toujours mes inspirations dans les archives de la Haute Couture. J’affectionne particulièrement Dior, Lacroix, mais aussi Vionnet chez les peintres. Je pense mes robes comme un art. Je suis également une grande observatrice de la rue. Un détail dans une vitrine, sur une femme, une dentelle dans une brocante peuvent m’inspirer. Je passe également beaucoup de temps dans la recherche des matières. Une jolie soie, une dentelle vont m’aider dans le croquis de la robe et non l’inverse.

Laetitia Casta porte un bikini fleuri signé Yves Saint Laurent

Pour moi, la robe iconique serait celle imaginée par Yves Saint Laurent et portée par Lætitia Casta à la clôture de son défilé en 1999. Une parure de roses habillait juste ce qu’il fallait cacher. Une tenue audacieuse et tellement romantique à la fois ! J’ai adoré !

3. Combien de robes réalisez vous chaque année ?

Suffisamment pour occuper un atelier d’une quinzaine de personnes.

4. Quelle est la création dont vous êtes la plus fière ou votre robe préférée ?

J’ai imaginé chaque robe de mes collections comme une robe que j’aurais portée pour mon mariage. Je les affectionne toutes ! La robe Cécilia a été ma préférée en 2015 et la robe Andréa en 2016.

Robe de mariée bohème par Marie Laporte

Robe de mariée courte à longue traine par Marie Laporte

5. Quelle robe avez-vous portée ou aimeriez vous porter ?

J’aurais pu porter toutes les robes de Gianfranco Ferré pour Dior. Ses robes étaient monumentales et majestueuses. Il "sculptait" dans l’étoffe des chef-d’œuvres épris de romantisme.

Robe féérique Gianfranco Ferré pour Dior

6. Pouvez vous nous donner un conseil ou un détail que les mariées ignorent ou négligent souvent ?

Les mariées ignorent souvent leurs atouts et se focalisent sur leurs petits défauts. Du coup, elles cherchent comment les dissimuler et oublient de mettre en valeur leurs atouts. Je leur recommande de faire confiance à notre œil averti, notre recul pour faire d’elles les plus belles pour ce jour unique.

7. Quel est le fashion faux pas à surtout éviter ?

De vouloir être trop dans la tendance alors que la morphologie ne s’y prête pas forcément. A un moment le voile se portait façon «corsaire». Beaucoup de mariées avaient envie de ça mais leur visage ne s’y prêtait pas forcément... C’est dommage. Idem pour la couronne de fleurs trop imposante pour un petit visage. Attention également à la coiffure et au maquillage. Il faut bien respecter la personnalité et le physique de la mariée afin de ne pas la «déguiser».

8. Quelle tendance vous plait ou vous déplait ?

Je trouve dommage la perte d’identité de certains créateurs. La tendance est au bohème depuis quelques années et tout le monde s’approprie ce style et fait la même chose. C’est dommage.
J’aime ce qui n’est pas forcément dans la tendance même s’il faut en être un peu !

9. Parlez nous de votre nouvelle collection...

La prochaine collection a été pensée toujours dans le souci du détail et des jolies matières. Les robes seront aériennes, féminines et romantiques. Les mousselines, les organza de soie sont cousus de motifs en relief pour un effet «plume» très léger. Les tulles sont rebrodés de motifs floraux pour un délicat aspect de transparence sur la peau. Les dos vont toujours de surprise en surprise avec des décolletés plongeants et de jolies traines. Quelques modèles ont été pensés avec des dentelles plus graphiques pour une mariée décalée. Vestes et manteaux sont la grande nouveauté de la nouvelle collection.

Collection Marie Laporte 2017

Rencontrez Marie Laporte dans son atelier 48 rue Lévis 75017 Paris (uniquement sur Rendez-vous. Tél Christine : 06 21 56 12 65) et sur son site marie-laporte.fr

Découvrez ici la collection 2017 des robes de mariée signées Marie Laporte

Partagez l'article