Mademoiselle de Guise : Interview

Le 7 décembre 2016
Mademoiselle de guise robe de mariée


L'univers de Chloé Jaouën, jeune créatrice installée dans le très branché 9ème arrondissement de Paris, a tout pour séduire ! Adepte de la coupe franche et graphique, sa vision pointue de la mode se ressent dans ses modèles d'une grande justesse. Aucun artifice superflu, l'élégance de la simplicité, l'art du détail qui fait mouche... Retour sur le parcours d'une étoile montante de la mode nuptiale !

1. QUEL EST VOTRE PARCOURS ?

J’ai fait une formation à L’Institut Supérieur des Arts Appliqués en stylisme et design textile. Après cette formation j’ai travaillé chez Tara Jarmon, une maison symbole de féminité. Et puis un jour une de mes amies m’a demandé de lui créer sa robe de mariée et le déclic s'est produit, et j'ai eu envie de créer mon propre univers dédié au mariage.

2. QUELLES SONT VOS INFLUENCES/INSPIRATIONS ?

Mes influences viennent de mon quotidien parisien... Ce que j’aime avant tout c’est mélanger les styles, de ce fait tout est source d’inspiration : j’aime me balader dans des lieux insolites, chiner des pièces vintage, observer les femmes qui m’entourent, des looks, des styles, m’arrêter sur un bijou dans une vitrine, un détail d’architecture, un beau graphisme, une ombre sur le sol : l’inspiration est partout !

3. COMBIEN DE ROBES RéALISEZ-VOUS CHAQUE ANNéE ?

C’est assez confidentiel !

4. QUELLE EST LA CRéATION DONT VOUS êTES LA PLUS FIèRE ?

Mon cœur balance entre la robe CHARLOTTE de la collection 2015 avec son air faussement sage, ses pétales de cuir, son dos dénudé et la robe ALEX de notre dernière collection avec ses découpes inattendues, sa soie lavée, ses jeux de transparence. Deux robes qui reflètent à merveille mon univers pour des mariées à la fois élégantes et décontractées, pétillantes et un brin impertinentes.


Robe de mariée dos nu Mlle de Guise
Robe de mariée graphique Mlle de Guise

5. QUELLE ROBE AVEZ-VOUS PORTéE ?

J’aimais tellement le modèle CAMILLE de la collection 2015 que pour le mariage d’une de mes très bonnes amies je m’en suis inspirée pour me créer une jolie robe menthe à l’eau.

Chloé Jaouen portant une robe couleur menthe à l'eau

6. QUEL EST LE FASHION FAUX PAS à SURTOUT éVITER ?

Ma devise est «Less is more», pas besoin d’en faire trop.
La simplicité est parfois ce qu’il y a de plus beau. Des belles matières, des coupes et découpes franches, apportent beaucoup d’élégance à une robe de mariée ainsi qu’à celle qui la porte.

7. UN CONSEIL POUR LA TENUE DU MARIé ?

Pas de conseil spécifique pour Monsieur, si ce n’est qu’il est préférable que sa chemise soit ivoire et non blanche pour s’harmoniser parfaitement avec nos robes et éviter les mauvaises surprises sur les photos !

8. QUELLE TENDANCE MARIAGE VOUS PLAîT OU DéPLAîT ?

Chez Mademoiselle de Guise on aime les mariages sans chichis, élégants et romantiques ! Nous n’aimons pas une tendance en particulier, nous aimons tous les mariages tant qu’ils ressemblent et correspondent aux futurs mariés, à leur envies et à leur personnalités.

9. QUELS SONT VOS PROJETS à VENIR ?

La collection 2017 se veut urbaine et graphique avec des jeux de transparence, de superposition de matière. Elle mêle tradition et modernité grâce aux matières de prédilection des robes de mariée associées à des découpes inattendues et des graphismes pointus.
Depuis la rentrée Mademoiselle de Guise est présente à Toulouse dans la boutique “Ma Robe” et espère se déployer dans d’autres  villes de province et pourquoi pas dans des capitales européennes !

10. UNE ANECDOTE à PARTAGER AVEC NOS LECTEURS ?

Chez Mademoiselle de Guise on travaille toujours beaucoup mais dans la joie, les rires et la bonne humeur parce que c’est bien plus chouette ! On fait parfois des choses un peu folles pour aller au bout de nos idées mais autant se donner les moyens d’y arriver !

Robe de mariée Crop Top Mademoiselle de Guise 2017

Voir la collection des robes 2017 Mademoiselle de Guise

Pour prendre rendez-vous avec Chloé Jaouën, rendez-vous sur son son site www.mademoiselledeguise.com

Partagez l'article