Quelques conseils au marié pour choisir sa paire de chaussures

Le 2 décembre 2010

Puisque le jour de votre mariage, vous serez examinés de la tête aux pieds, n'oubliez pas de choisir la paire de chaussures qui vous convient le mieux. Mais comment bien choisir sa paire de chaussures pour son mariage?

Quel type de chaussure choisir ?

chaussure de mariage richelieuLa « richelieu » (ou « oxford »)

Chaussure très formelle, s'ouvre peu et nécessite un chausse-pied. En effet, la partie avant de la chaussure (la claque ou l'empeigne) et la partie qui reçoit les lacets (les garants) se confondent pour ne former qu'une seule et même partie. De plus, la languette est cousue sous les parties latérales de la chaussure (les quartiers). Ce montage lui permet un laçage très serré et lui confère une grande élégance. Généralement mise pour les occasions très formelles, elle est à associer à un costume au tissu fin.

chaussure de mariage derbyLa « derby »

Un peu plus sport que la richelieu, s'enfile plus facilement, sans chausse-pied, notamment grâce à une ouverture plus large. En effet, les quartiers sont cousus sur l'empeigne de façon à permettre une plus grande ouverture tout en laissant plus de liberté à la languette. Elle correspond en général aux costumes un peu moins habillés. Elle se marie très bien avec le velours, le tweed, les tissus un peu plus épais.



chaussure de mariage mocassinLa « collège » (proche des modèles « loafer » ou « penny loafer » aux Etats-unis, mais aussi proche de nos mocassins parfois ornés de glands)

Privilégiant le confort, ce modèle est certainement le moins formel des trois. Il reste cependant élégant, et même considéré comme habillé et porté pour des évènements importants dans certains pays. Convient en général aux occasions plus décontractées, mais peut néanmoins convenir avec certains costumes légers.

Entre richelieu et derby, quel bout choisir ?

droit

Le bout droit

Simple et élégant, allonge le pied.

golf

Le bout golf

Très esthétique, mais a tendance à surcharger la chaussure. Si le costume est très simple, on risque de ne voir que les chaussures.

fleuri

Le bout fleuri

Un petit motif vient décorer la chaussure, sans la surcharger.

Quelles chaussettes choisir?

Si vous pensez avoir trouvé la paire de chaussures qui vous convient, n'oubliez pas d'y assortir les chaussettes, sans quoi cela risquerait d'attirer l'attention, voire de gâcher quelques photos. Par exemple, si une fois assis, vos bas de pantalons laissent apparaître des chaussettes aux couleurs improbables. A proscrire aussi, les chaussettes à l'effigie de vos héros favoris, tels Mickey ou encore Titi et Gros Minet...
A moins de choisir le brun pour marier avec vos chaussures marrons, privilégiez toujours le noir ou une couleur foncée unie (gris foncé par exemple) pour vos chaussures noires. Il faut à tout prix éviter les chaussettes blanches (sauf si vous décidez d'être tout en blanc ou de porter des chaussures de sport...). Certes, les mocassins se portent parfois pieds nus, mais porter des mocassins sans chaussettes le jour de son mariage ne serait pas de très bon goût...

Le type et la forme des chaussures sont moins variés pour homme que pour femme, et le marié y consacrera peut-être un intérêt plus limité. Cependant, il est nécessaire d'y réflechir, voire d'investir dans des souliers de qualité. Vous l'aurez compris, bien choisir sa paire de chaussures est indispensable. Cela contribuera dans une bonne mesure à ce que l'on garde de vous l'image d'un marié élégant.

Source : "Le petit précis d'élégance", d'Olivier Cechman, illustrations d'Eric Geoffroy.

 

 

Partagez l'article