Accessoires mariage pour la mariée

Le 23 février 2009

Ils doivent se faire discrets si la robe est déjà bien ornée et éblouissante, plus présents si la robe est simple et épurée.

 

Le voile

Bien que certaines boudent son aspect traditionnel, le voile reste l'accessoire de la mariée par excellence. Il se porte mi-long sur les épaules ou en traîne de 4 à 5 mètres. Dans le second cas, sachez que des enfants bien attentionnés pourraient se décider à vouloir tenir votre voile en tirant dessus et détruire en quelques instants votre coiffure, même la plus élaborée ! Privilégiez donc le voile court, plus commode.

Le chapeau

Essayez plusieurs modèles en compagnie d'un spécialiste. Mais si décidément vous n'avez pas une tête à chapeau, renoncez-y !
Traditionnellement le chapeau se garde sur la tête à l'église et à la mairie. Il ne se retire qu'au moment de passer à table.

Les bijoux de tête

Le diadème est un des bijoux de tête les plus prisés. Il donne une allure royale aux longues chevelures et féminise les coupes courtes. Barettes, plumes, neige artificielle font aussi merveille. Pensez aussi à la couronne de fleurs fraîches ou de lierre tressé pour un effet plus authentique et naturel.

Les gants

Les gants se portent ordinairement longs avec une robe sans manches ou à manches courtes et courts avec des manches plus longues.
Si vous optez pour le chapeau, il sera difficile de faire l'impasse sur les gants qui se coordonneront parfaitement avec votre coiffe.

Les bijoux

Autrefois, on ne portait aucun bijou lors de son mariage. Désormais cet impératif n'a plus lieu d'être. Toutefois il est recommandé d'opter pour la Jeune mariée portant un diademesobriété dans ce domaine pour ne pas nuire à l'éclat de la robe et de l'alliance, les deux vedettes de la soirée. Vous pouvez miser sur une chaînette et son bracelet assorti ou bien encore sur de fines boucles d'oreilles en perle.
Par contre, dans le cas où votre tenue du grand jour est très simple, n'hésitez pas à faire la part belle aux accessoires et aux bijoux.
Depuis peu, on voit l'émergence de bijoux éphémères chez des fleuristes tels qu'Aquarelle sur Internet. Il s'agit de fleurs fraîches montées en broches, en tour de cou ou encore en bracelet (type bal de promo). L'effet est époustouflant et très sophistiqué. Parfait pour rehausser la robe la plus simple !
Il existe également des bijoux de peau, souvent en dentelle et aux tons assortis avec votre tenue. Collé à même la peau, ce bijou parachèvera la symbiose entre vous et votre robe.

Le sac

Le sac n'est pas un accessoire indispensable étant donné qu'il peut être encombrant à porter avec le bouquet. Si vous avez besoin d'un nécessaire de survie (mouchoirs, maquillage, barrettes, portable, pansements contre les ampoules, bonbons à la menthe), glissez le tout dans un sac confié à une amie ou dans une aumônière portée en bandoulière.

L'ombrelle

Plus un accessoire que pour se protéger des rayons du soleil, l'ombrelle à un charme ancien qui fera merveille sur vos photos sépia, en particulier si vous portez une tenue d'époque. Dans les magasins discount vous pouvez en trouver de très jolies pour une dizaine d'euros. Une fantaisie à prix tout doux...

Mariée se promenant dans un parc avec une ombrelleLes chaussures

Généralement on choisit les chaussures en fonction de sa tenue. Elles seront de préférence dans les tons de la robe, voire mieux, dans le même tissu que celle-ci si vous avez à faire à un créateur qui propose ce service. L'essentiel est de les choisir confortables. Evitez les talons trop hauts si vous n'en avez pas l'habitude et surtout portez vos chaussures chez vous, au moins une semaine avant le mariage pour les faire à votre pied. Vous pouvez aussi acheter une petite paire de ballerines très confortables que vous porterez en fin de journée pour profiter au maximum de la piste de danse.

Les dessous

Il est conseillé le jour J de porter des dessous au moins aussi raffinés que votre tenue extérieure. Le confort néanmoins reste de prime ! Les ensembles bustier / porte-jarretelles ou guêpière / porte-jarretelles sont très prisés par les jeunes mariées. Ils offrent un bon maintien de la poitrine sans nécessiter de bretelles pour les tenues où les épaules sont dégagées. Dans la mesure du possible, évitez les soutiens-gorge à bretelles transparentes qui font gadgets et nuisent à l'allure générale et privilégiez les tons clairs, blanc ou couleur chair.

La jarretière

Ce n'est pas un accessoire incontournable, mais la tradition persiste dans certaines régions. Il s'agit d'un ruban, souvent de dentelle, attaché autour de la cuisse de la mariée. Ce ruban est ensuite mis aux enchères. Généralement les invités paient pour que le ruban monte ou descende le long de la jambe de la mariée. Plus les sommes investies sont élevées, plus la jarretière se déplace. Le pécule ainsi constitué revient aux mariés. Cette pratique peut être jugée déplacée par bien des personnes, voire par les mariés eux-mêmes. A vous de décider, mais surtout si la coutume de la jarretière vous met mal à l'aise, ne cédez pas à la pression de l'entourage.

 

Accédez au nouveau moteur de recherche

moteur de robes de mariée

 

Partagez l'article