Budget mariage : astuces pour économiser

Le 5 juillet 2017
Economiser sur le budget du mariage avec Ameliste


Pour organiser un mariage et éviter de trop dépenser il faut être très attentif aux dépenses. D’abord il faut définir le budget et ensuite il faut comparer les prix des différents devis pour choisir la meilleure offre.

Chercher des bons plans est une astuce qui vous permettra d’économiser sur vos dépenses. Participer aux salons du mariage vous permettra de comparer les prix et les prestations des différents acteurs du mariage.

Économiser sur le budget de mariage

Nous avons préparé, pour vous, quelques conseils pour économiser sur votre budget mariage. Pour économiser il faut d’abord connaitre quels sont les postes de dépenses principaux : la réception, la location du lieu du mariage, les tenues, les boissons, les alliances, la décoration, le photographe. Enfin, il ne faut pas oublier que le prix d’un mariage augmente avec la quantité d’invités. Dans notre article sur comment définir le budget du mariage vous trouverez beaucoup d’informations intéressantes.

Economisez sur la liste de mariage

La liste de mariage est l’unique système pour faire entrer de l’argent au lieu de le dépenser. Du coup, choisir une liste pas chère est très important. Grâce à Ameliste vous pouvez économiser sur votre liste de mariage car vous bénéficierez du service le moins cher du marché. Ameliste propose 3 offres avantageuses :

•0€ Offre My Bank : une liste de mariage gratuite en ouvrant un compte bancaire commun chez une banque partenaire

•0€ Offre My Shop : une liste de mariage gratuite en dépensant le montant de votre liste chez nos partenaires 

•0.6% Offre Liberty : Une liste à petit prix. Collectez l’argent, recevez un virement sur votre compte bancaire personnel et dépensez où vous voulez, quand vous voulez

Enfin avec Ameliste vous bénéficierez d'un site de mariage gratuit : un blog où partager les horaires et les adresses du lieu de la cérémonie et de la réception. Voici le bon plan pour économiser sur le budget du mariage!

Economisez sur la robe de mariée

La tendance des dernières années est d’acheter des robes de mariée pas chères. Les créateurs des marques internationales low cost ont créé des collections mariage très belles et pas chères. Nous avons suivi les collections d’Asos, qui périodiquement dévoile de nouvelles robes de mariée à prix abordables. Naf Naf est également une des marques qui a créé une collection pour la mariée très moderne et abordable.

Sur le site de La Redoute vous pouvez acheter des tenues de mariée de Madamoiselle R et dépenser moins de 150 euro. Une belle astuce pour ne pas dépenser 1000 ou 2000 euros pour votre robe de mariée et économiser sur le budget du mariage ! Enfin, nous ne pouvons pas ne pas parler de Tati Mariage, la marque qui créée les robes de mariée les moins chères du marché. Découvrez notre article sur l'achat de la robe de mariée en ligne pour connaitre les bons plans sur Internet.

Mais vous pouvez également trouver des robes de mariée pas chères chez des créatrices françaises qui réaliseront votre robe de façon artisanale. Par exemple L’Amusée, une jeune créatrice de Paris qui réalise d’adorables tenues de mariage civil.

Economisez sur la réception

Attention à la date du mariage : un mariage en fin printemps ou en été vous coûtera plus cher qu’un mariage en hiver. Le weekend et certains jours fériés influencent également les prix, faites donc attention à la date du mariage en rapport au budget que vous avez défini. 

Cherchez à limiter le nombre d’invités, car plus il y aura d’invités et plus la réception sera chère. Par exemple invitez les personnes les plus proches à la réception, et partagez seulement le vin d’honneur avec le reste de vos amis.

Optez pour un dîner simple. Si vous voulez économiser sur la réception, évitez de proposer un repas trop copieux, limitez votre menu à des plats simples mais gourmands. Evitez un menu à base de poissons si vous avez un petit budget. 

Pour économiser sur le vin du mariage nous vous conseillons d’acheter vos bouteilles de vin et de champagne auprès des producteurs locaux.



Partagez l'article