Votre mariage pendant un grand match de foot : comment éviter le désastre ?

Le 10 décembre 2009

Plutôt que de voir votre réception perturbée par des trouble-fête, prenez les choses en main en vous emparant vous-mêmes de la thématique du foot. Ne subissez pas l'évènement, au contraire, détournez-le et restez ainsi maître de votre cérémonie.

Il ne s'agit pas là de faire un mariage ambiance fête de la bière entre écharpes tricolores et klaxons. L'idée est de féminiser la thématique du foot pour en faire quelque chose de chic et de glamour. Des marques comme Eden Park ont très bien réussi ce challenge en apposant de petits noeuds roses sur les montagnes de muscles des rugbymen. La question est : ne pourriez-vous pas en faire autant ?

 

Une fois votre décoration au point, passez à l'étape numéro 2 : Impliquez vos invités ! Pour ce faire, créez un blog où vous présenterez la thématique de votre mariage en amont et où vous rassurerez ces messieurs en leur garantissant que les résultats seront donnés en temps réel par votre DJ (informé par un complice qui suivra discrètement l'évolution du match...).

Babyfoot composé de poupées barbies

Du côté animation...

Outre l'annonce des résultats par le DJ, vous pouvez glissez un peu de foot dans votre animation avec le jeu de la danse du ballon. Prenez plusieurs couples et faites-les danser en maintenant un ballon entre leurs deux fronts. Accélérez le rythme progressivement, le couple gagnant sera celui qui aura réussi à ne pas faire tomber la précieuse balle.

Vous pouvez aussi organiser un mini match sur la piste de danse en disposant de part et d'autres des cages à but amovibles (du type The Kage chez Decathlon)... le tout en musique, bien évidemment, et avec un ballon en mousse (de préférence !)

Enfin, pourquoi ne pas mettre un babyfoot à disposition, clin d'oeil au Barbie foot designé par Chloé Ruchon ?

Bref, vous l'aurez compris, n'hésitez pas le ton décalé pour une soirée qui ne manquera de rester dans les mémoires quelle que soit l'issue de la compétition !

 

Partagez l'article