Photos de mariage : poésie de la double exposition

Le 16 septembre 2015
Zoom sur la technique de la double exposition pour photos de mariés

Les photos de mariage doivent refléter l’atmosphère de la journée des noces, l’amour et la poésie. Pour rendre ces clichés uniques, certains photographes proposent de revenir à une technique ancienne : la double exposition ou surimpression. En superposant deux clichés sur la même pellicule se crée un effet de transparence subtil et rempli de mystère. Ce procédé original revient dans les tendances pour son aspect lyrique et nostalgique. S’il est réalisable aussi bien sur appareil numérique que sur argentique, tous les photographes ne le proposent pas, faute de matériel adapté. Il est donc essentiel d’en parler au photographe avant le jour J.

Entre nostalgie romantique…

Quoi de plus romantique qu’un portrait de mariés ? Que deux regards amoureux noyés l’un dans l’autre ? Lorsque sur cette image symbole des noces apparaît en transparence un paysage idyllique, elle prend une dimension onirique et féérique. Si elles sont à la fois esthétiques et originales, les photos prises en double exposition célèbrent surtout l’émotion et l’amour du mariage. La surimpression laisse libre court aux inspirations romantiques du photographe...

En associant plusieurs clichés successifs des jeunes mariés jouant ensemble, une photo peut illustrer le mouvement, l’élan des amoureux l’un envers l’autre. Le calme bucolique du lieu de réception peut être révélé en transparence du jeune couple, dont l’apparition fantomatique évoque mystère, sensualité et éternité.

Photos de couples de mariés en double exposition avec paysages

Photos : Feather & Stone (photo 1), Chantel Marie (photo 2)

Un détail du bouquet de la mariée subtilement dessiné dans les silhouettes peut créer une photographie à la délicatesse sans égal.

Photo de mariés et détail de bouquet en double exposition

Photo sur "Blush by B. Photography"

…et tendance d’artistes !

Les photographes reconnus sont aussi transportés par la beauté de la double exposition. Avec Wendy Laurel, la mariée se fait légère et vaporeuse, en se fondant dans la pureté des fleurs blanches. Dylan and Sara souligne aussi l’élégance et la délicatesse de la jeune mariée en la couvrant de fleurs, qui se mêlent avec la dentelle de la robe, la couronne ou la chevelure. Chez Ashley Ludaescher, les effets de transparence et d’opacité, de flou et de netteté mettent en valeur la profondeur du regard et crée un portrait unique.

Portraits de mariées en double exposition avec fleurs

Photos : Wendy Laurel (photo 1), Ashley Ludeascher (photo 2)

Caroline Tran et Dylan and Sara se concentrent sur l’harmonie du couple, qui apparaît en une silhouette unique sur un paysage bucolique, fleuri ou étoilé.

Photos de couples originales et poétiques en double exposition

Féerie de la double exposition. Photos : Caroline Tran (photo 1), Dylan and Sara (photo 2)

Tomasz Wagner évoque la rencontre par un jeu de surimpression monochrome. Les amants se dessinent l’un sur l’autre, révélant la complémentarité, la beauté d’une union où chacun se réalise par l’autre.

Portrait noir et blanc de mariés en double exposition

Photo : Thomasz Wagner

Les futurs mariés en quête d’originalité et de poésie n’ont plus qu’à se laisser inspirer...

Partagez l'article