Vie de couple : l'importance de l'engagement mutuel

Le 29 mars 2011
Traditions

Un couple, le mari met une bague au doigt de son épouse

Si on compare la vie de couple à une route, on l'imagine bien sûr agréable et ensoleillée. Cependant, si elle vient à ressembler à une route de montagne, sinueuse et dangereuse, il peut être facile d'en sortir si on ne fait pas preuve de vigilance... Tout comme un rail de sécurité peut sauver des vies, un engagement fort est une protection indispensable pour sauver votre couple. Voyons quelques idées pour préserver cet engagement.

 

Comment préserver votre engagement

Un contrat de travail offre une certaine sécurité et permet à un employeur et son employé de développer un climat de confiance. Si cet engagement par écrit offre une stabilité dans leurs relations, cela est également vrai pour les mariés. Le mariage doit être en mesure d'apporter sécurité et bien être au conjoint ainsi qu'aux enfants. Il est nécessaire de bien réfléchir aux liens du mariage. Considérez votre union comme permanente et dans laquelle il doit y régner la confiance. L'engagement sera bien sûr très fort au début de votre union, mais il faut également prendre des mesures pratiques pour la conserver et la renforcer au fil du temps.

Pensez à des choses qui renforceraient votre engagement et votre amour... Pouvez-vous écrire un mot à votre conjoint de temps en temps ? L'appeler dans la journée (au travail par exemple) ? Lui faire des surprises (lui offrir un bouquet de fleurs, un petit cadeau, organiser un voyage en amoureux... ) ? Mettre une photo dans votre portefeuille, sur votre bureau ou sur votre lieu de travail pour bien faire comprendre aux autres que vous n'êtes pas disponibles ? Les suggestions peuvent être très nombreuses, essayez d'en discuter avec votre conjoint pour savoir ce qui lui fait plaisir en général. Plus vous pensez à votre conjoint et trouvez des moyens de rompre le train-train quotidien tout en lui renouvelant votre amour, plus votre engagement se renforcera et vous apportera une protection.

 

Partagez l'article