Le Wedding Blues : comment prévenir et gérer le contrecoup de son mariage ?

Le 6 février 2013
Traditions

Mariée mélancolique en noir et blanc

« J’ai dû regarder 3704 fois mes photos de mariage », « je revisionne la vidéo de notre cérémonie tous les jours », « j’ai comme un vide depuis ce jour-là », « j’ai le moral en miettes », « je devrais être heureuse et je me sens mélancolique, triste et maussade », « Et maintenant ? »

Sachez que vous êtes 1/3 de jeunes mariés (le plus souvent des femmes) à souffrir d’un état de déprime quelques jours voire quelques mois après votre mariage. Le syndrome du Wedding Blues est reconnu bien qu'encore méconnu. D’où vient cet état de dépression ? Comment reconnaître les premiers signes du Wedding Blues ? Et surtout comment le prévenir ?

 

Les symptômes du Wedding Blues

Mélancolie, doutes inexplicables, passage à vide, tristesse, plus envie de rien, laisser-aller, attitude négligée, on tourne en rond, sentiment d’insatisfaction…

Les causes de la mélancolie post-mariage

Les psychologues s’accordent à dire que le Wedding Blues est comparable au Baby Blues sur trois points :Mariée nostalgique regarde par la fenêtre

  • Comme la future maman qui a été le centre d’attention pendant 9 mois, la mariée a été la star de la journée. Difficile de quitter le conte de fées après un tel jour. L’enchantement s’évapore et la vie reprend son cours.
  • Comme pour certaines qui décident de faire un enfant, le mariage peut être perçu par les mariés comme LA réponse au sens de leur vie, un aboutissement, une transformation de leur quotidien : la résolution de tout, comme si le mariage allait établir « stabilité » et « maturité » au sein du couple. Pas du tout ! Le mariage (et le fait de faire des enfants) n’a jamais résolu aucun problème déjà présent avant, ni comblé un manque, ni changé le comportement de qui que ce soit. S’unir pour ces raisons vous assura déception et désillusion les semaines qui suivront votre mariage.
  • Concernant les hommes, très souvent comme le nouveau papa, le jeune marié a le sentiment d’avoir signé la fin de l’insouciance, de sa vie de « célibataire », des parties de rigolades, et des soirées légères entre potes.

Enfin, comprenez que vous venez de passer 1 an à organiser, planifier, courir, comparer, stresser, angoisser pour LE plus beau jour de votre vie. Vous vous êtes investis corps et âme dans votre projet, avez subi le tourbillon des préparatifs pendant des mois ! Votre jour J est passé bien trop vite, l’état d’euphorie est retombé, vous devez reprendre votre train-train quotidien : « le carrosse est redevenu citrouille ».

Que faire pour prévenir et gérer le Wedding Blues ?

Avant votre mariage : Mariez-vous pour les bonnes raisons.

Le jour de votre mariage : D.E.L.E.G.U.E.Z ! Demandez à vos proches/amis/famille de régler les derniers détails à votre place, gérer votre emploi du temps, accueillir les prestataires, parer aux imprévus… Ou pour que tout le monde en profite, confiez votre mariage à un Wedding Planner !

Après le mariage : Brunchez ! Et oui rien de tel qu’un bon brunch le lendemain des noces pour un retour à la réalité tout en douceur et bien moins stressant que la veille.

Enfin, trouvez une occupation !

Créez un album photo perso de votre mariage, envoyez vos remerciements avec un mot personnalisé à chacun de vos convives, partez en voyage de noces (6 mois après le mariage, c'est l'idéal)...

Déménagez, emménagez, occupez-vous de l’aménagement de votre intérieur.
Ne vous négligez pas, continuez à soigner votre apparence.

Communiquez et sortez ensemble. Voyez du monde !!

N’oubliez pas que rien n’est acquis dans un couple, là est tout l’intérêt de se plonger dans cette belle aventure (un peu folle) du mariage.

Conseils recueillis auprès d'Audrey Jennequin, Fondatrice de l’agence de Wedding planner Ozalées et Auteure du guide « 90 pièges à éviter dans l’organisation de votre mariage », bientôt disponible.

 

Partagez l'article