Voyage de noces et randonnée

Le 25 mars 2009

Des voyages de noces 'aventures'

voyage de noces randonnée

De nombreux clients d'Ameliste déposent des listes voyage de noces atypiques - tour du monde en voilier, trek en Himalaya - c'est pourquoi nous avons souhaité vous faire découvrir en avant-première les tendances de l'année.
Bousculés par vos préparatifs ou stressés par le quotidien de vos activités professionnelles : il est grand temps pour vous de lâcher la pression !
Avec des aventures depuis un camp de base typique telle la yourte mongole ou l'hacienda argentine, vous vous ressourcerez au contact des grands espaces terrestres, à moins que votre préférence ne se porte sur une randonnée et cabotage en mer le long du littoral méditerranéen. Voilà mille et une façons de partir sur les traces de l'histoire et de sites grandioses, mais n'oublions pas qu'il s'agit de votre voyage de noces, c'est donc dans la douceur ouatée d'un lodge confortable que vous trouverez du réconfort après votre journée de randonnée.

Le marché de la randonnée

Si la demande reste stable cette année, malgré le contexte économique, cette stabilité cache deux effets contraires. D’un côté, la crise a pour conséquence la baisse générale de la demande en matière de voyages. Avec un budget élevé, le voyage est le premier poste de dépenses mis de côté par les foyers touchés. A l’opposé, la crise génère une grande envie d’authenticité, de nature, et de retour à des valeurs. Dans ce contexte, la randonnée est très recherchée et appréciée.

Quels conseils pour bien réussir un voyage de noces aventure ?

Ameliste a demandé à Frédéric Giroir, directeur chez Atalante de répondre à la question.

Frédéric Giroir : Le voyage de noces est un moment idéal pour réaliser ses rêves. Une plage idyllique est un grand mythe, au même titre que nager avec un dauphin ou grimper le Kilimandjaro. L’important, c’est d’écouter ses rêves.
Ensuite, je dirais que le voyage de noces, c’est le moment de mettre en commun le meilleur de chacun pour construire un rêve à deux.
J’ai reçu récemment un jeune couple qui n’osait presque pas avouer que leur grand rêve était d’aller randonner dans les grands espaces désertiques du Ladakh. Tous leurs amis leur disaient qu’ils allaient avoir froid, qu’il n’y aurait pas la mer, et que c’était un choix bizarre. Pourtant, le Ladakh, c’est exactement le symbole de leurs valeurs : curiosité sur le monde, grands espaces vierges, insolite, immergé, beaucoup d’espace pour l’imprévu et la rencontre. A chacun son rêve !

Le voyage de noces responsable

Ameliste : Atalante sera présent sur le salon en collaboration avec l'office du tourisme de Norvège, que proposez vous au mariés à la recherche d'un voyage responsable ?

Frédéric Giroir : le voyage responsable, ce n’est pas simplement une offre, mais une philosophie de voyage et de qualité, certifiée par le label officiel « ATR », reconnu par l’AFAQ / AFNOR.
En très résumé, ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) pose pour principe fondateur de garantir le respect de l’environnement et des hommes, dans les pays visités bien sûr, mais aussi au sein de l’agence qui crée les voyages. Cet objectif ambitieux passe par des moyens stricts pour responsabiliser les acteurs des voyages (clients et équipes locales) : informer et former avec la plus grande transparence aux pratiques responsables, mais aussi responsabiliser au respect de ces pratiques. La pierre angulaire de cette réflexion, ce sont les fiches destination établies par les acteurs du tourisme responsable, qui définissent pour chaque pays les bonnes pratiques : environnement, salaires minimum des équipes locales, etc…. Ces fiches, mises à disposition des voyageurs, sont l’étalon, et un véritable outil d’évaluation.

Au-delà de la philosophie, deux exemples :
- Dar Itrane au Maroc : un écolodge construit selon les techniques ancestrales, de petite capacité, au milieu de la belle vallée des Ait Bougmez : rencontre, tourisme posé et lent, à la rencontre des hommes, de la culture et de la nature
- Le Kilimandjaro, où Atalante garantit des salaires plus élevés que la norme aux équipes de porteurs, et garantit qu’ils ne porteront pas plus de 20 kilos.

En bref, vous l'aurez compris, la tendance dans les voyages de noces c'est de sortir des sentiers battus tout en ayant une approche responsable. La communion avec la Nature et les Hommes, n'est-ce-pas là après tout l'essence même du voyage...

 

Partagez l'article