Ethiopie

Le 6 février 2008

15 jours
A partir de 3 200€

Le prix varie en fonction de la durée de votre circuit, de la période choisie

Hauts plateaux d'Abyssinies et Vallée du Rift

IDENTITÉ

superficie totale : 1.127.127 km², soit près de 40 fois la Belgique ou plus de deux fois la France.

population : 73 millions d’habitants (dont 44 % ont moins de 15 ans !).

religion(s) : christianisme (Eglise orthodoxe éthiopienne), islam (est), animisme (sud et ouest).

langue(s) : amharigna, tigrigna, oromigna et près de 80 autres langues.

décalage horaire : + 2 heures en hiver, + 1 heure en été.

durée moyenne du vol : 10 heures jusqu’à Addis-Abeba.

monnaie locale: Ethiopian Birr ( ETB). Quelle monnaie emporter en voyage? Des EUR.

électricité: adaptateur non nécessaire.

Culture: la principale destination culturelle en Afrique noire

Ancien empire fondé dans l'Antiquité, l'Abyssinie fut le premier royaume officiellement chrétien, et la façon de vivre n’y a pas été modifiée depuis le Moyen Age. Les villes de Lalibela (églises rupestres), Axum (obélisques), Gondar (monastère de Debre Berhane Sélassié et châteaux du 17ème siècle) et Bahir Dar (églises peintes du lac Tana) sont autant de témoins du passé encore vivant.

Les plateaux abyssiniens, traversés par le Nil bleu, forment un environnement naturel passionnant. A côté des cités anciennes, la campagne est parsemée de villages aux maisons circulaires couvertes de chaume, où se perpétuent les gestes millénaires des cultivateurs. L'est est le domaine de l'ancien sultanat de Harar, qui veillait sur la Corne de l'Afrique et le commerce des épices.

L’Ethiopie en fête: découvrez les fastes des processions religieuses "coptes" en Abyssinie, héritières des processions de l’époque impériale : Timkat (Epiphanie, janvier), Hosana (Rameaux, avril), Meskel (Découverte de la Croix, septembre).

Rencontre des populations: des peuples du matin du monde

La vallée de l'Omo est un monde très original où vivent les peuples omotiques et nilotiques. Ces tribus de chasseurs et pasteurs (Hamar, Mursi, Konso, Bana...) étonnent par leur style de vie hors de notre temps et par l'abondance de leurs décorations corporelles. C'est dans cette région aussi que vivent les célèbres "femmes à plateau". Cependant, si le sud éthiopien est riche d’un point de vue ethnographique, les contacts avec ces peuples restent difficiles et peuvent relever du voyeurisme. C’est incontestablement sur les hauts plateaux d’Abyssinie que les rencontres seront les plus faciles et les plus agréables.

Nature: beauté et diversité

Des sommets des hautes montagnes culminant à plus de 4000 mètres jusqu’aux profondeurs de ce gigantesque fossé béant qu’est la Grande Faille d’Afrique, des hauts plateaux jusqu’aux savanes verdoyantes, la nature se présente sous des visages tellement différents qu’on pourrait s’y croire sur des planètes différentes.

Nulle part ailleurs! Dans les massifs du Semien (nord) et de Bale (sud), vous découvrirez, outre des paysages extraordinaires de failles et canyons, une faune endémique, comme le surprenant loup d’Abyssinie ou l’impressionnant babouin gelada.

Un cordon de lacs s'étire dans les profondeurs de la Grande Faille, les uns alcalins les autres d’eau douce. Les paysages rappellent étonnamment certains que connaissent bien les habitués de l’Afrique de l’Est, avec leurs savanes riches en grande faune où abondent aussi les oiseaux tout autour des plans d’eau. Les rives sont riches en lieux de rassemblement de nombreuses espèces, faciles à observer.

Le sud, pays de savanes, est une région plus chaude et plus aride que le nord. C'est dans ces plaines parsemées d'acacias et bordées de petits massifs montagneux que serpente le fleuve Omo. D’abord torrent impétueux creusant des failles dans le haut plateau, l'Omo s'élargit en progressant vers le sud : parvenu dans les plaines il serpente, majestueux, au milieu de la savane.

Le désert Danakil, zone torride et aride à l'extrême, est un lieu géologique unique au monde! C'est, en effet, le fond émergé d'un océan en cours de formation. Régulièrement envahie par les eaux de la Mer Rouge, cette dépression abrite nombre de sites volcaniques, dont 2 exceptionnels. Il s'agit du volcan Erta Alé et du site hydrothermal de Dallol. Le premier est un des très rares volcans au monde à posséder un lac de lave actif dans l'un des ses cratères. Le second est un incroyable kaléidoscope de couleurs où des bassins d'acides verts, jaunes, bleus, ocres naissent et disparaissent au grès des saisons. Un autre monde!

"Erta Alé et Dallol": deux majestueux sites volcaniques

Il est des sites dont le seul nom évoque un univers à part entière. Dallol et l'Erta Alé sont de cette famille. Zones volcaniques isolées, sauvages et austères, ces sites sont le paradis des couleurs: du rouge de la lave barbotant au fond de l'Erta Alé en période d'activité, au jaune des dépôts de soufre de Dallol en passant par le blanc immaculé des croûtes de sel. Un véritable kaléidoscope de couleurs volcaniques en milieu désertique.

Partagez l'article