Birmanie

Le 27 février 2008


A partir de 15 jours
A partir de 2 990€ par personne

Le prix varie en fonction de la durée de votre circuit, du niveau des hébergements (standard, supérieur, de charmes)

Authentique et mystérieuse

IDENTITÉ

superficie totale : 680.000 km², soit plus de 20 fois la Belgique ou un peu plus d’une fois la France.

population : 47 millions d’habitants.

religion(s) : le bouddhisme theraveda (« Petit Véhicule ») est la religion nationale. Religions des minorités culturelles : islam, hindouisme, shamanisme, animisme, christianisme.

langue(s) : bamar (langue nationale), nombreuses langues des autres peuples vivant en Birmanie (Môn, Karen, Shan, Chin, Kachin, Arakanais…)

décalage horaire : en hiver + 5 h 30, en été + 4 h 30.

durée moyenne du vol : 16 heures jusqu’à Yangon (via Bangkok ou Singapour ou Kuala Lumpur car aucun vol direct).

monnaie locale: Kyat ( MMK). Quelle monnaie emporter en voyage? nécessairement des USD en espèces.

électricité: pas d’adaptateur nécessaire.

Un peu d'histoire: De somptueux héritages

Articulée autour de son fleuve, l’Irrawady, la Birmanie est avant tout une mosaïque ethnique dominée par les Bamar (Birmans). Membres de l’Union du Myanmar (Birmanie était un mot trop ethnocentriste), les Môn, Shan, Karen, Chîn, Naga, Arakanais… ont tous conservé leurs particularismes culturels et religieux. La Birmanie connut au cours des siècles maints royaumes brillants qui ont laissé de somptueux héritages, dont Pagan, l’un des sites les plus extraordinaires qu’il nous soit donné de voir, Mandalay dernière capitale, Rangoon dominée par l’immense stupa de la Shwedagon… Mais la Birmanie est surtout un monde hors du temps avec des marchés colorés, des sourires sur des visages bienveillants, des paysages clairs et les processions quotidiennes de bonzes…

Un voyage en Birmanie vous plonge dans un espace singulier, hors de notre époque internationale. C’est un contact intense avec un peuple avide de rencontres et de reconnaissance, qui demande à ne pas être oublié.

Culture: Le pays des 1000 chedis

Peu importe le sens dans lequel vous entreprendrez votre voyage, mais l’ossature d’un circuit de première découverte comprendra immanquablement les étapes à Yangon, Mandalay, Pagan et au lac Inle.

En disposant de plus de temps, l’itinéraire pourra être complété par des sites satellites (une plongée dans le monde ethnique du plateau Shan, le temple dédié aux « nat » (esprits) du Mont Popa, les grottes bouddhistes de Pindaya ou de Po Win Daung (Monywa), les ruines de Kakku près du lac Inle, le site archéologique de Mrauk-U (Etat d’Arakhan)…).

Parmi les « musts » culturels :

- Rangoon : la pagode Shwedagon, certainement la plus belle de Birmanie, une promenade dans la « City », le quartier administratif de l’époque coloniale, et dans « Chinatown » ;

- Mandalay : les splendides temples en bois de Kuthodaw et Mahamun;

- Amarapura et Ava, anciennes capitales proches de Mandalay. A Amarapura, vous pourrez assister au repas des moines (gigantesque cantine) ; le monastère de Maha Gandayon est en effet l’unique lieu où les moines se consacrent entièrement à l’étude et ne doivent pas aller à la quête de leur nourriture.

- Pagan: ses nombreux « chedi » (pagodes, stupas);

- le lac Inle : les marchés, les temples shan en bois, les ruines de chedi d’Indein, les jardins flottants…

Rencontre des populations: Un peuple à ne pas oublier…

La Birmanie est un pays où les rencontres sont les plus faciles ; les sourires très nombreux sont échangés et les Birmans connaissant quelques mots d’une langue étrangère viendront rapidement vers vous. Douceur, gentillesse et sourires caractérisent ce peuple plus que toute autre chose.

Mosaïque culturelle, la Birmanie offre différentes facettes humaines. Une promenade dans Rangoon sera un kaléidoscope des peuples du pays et vous rappellera que la Birmanie est le trait d’union entre l’Inde et l’Asie du Sud-Est. Au-delà, vous pourrez aller à la découverte des ethnies vivant sur le plateau shan, et en particulier les Pa-O ou Palung, lors d’un petit trekking dans la région de Kalaw ou de Kyengtong.

Spécial fête du Lac Inle. En octobre-novembre, sur le lac Inle, le Karaweik (oiseau mythologique doré) tiré par une vingtaine de barques fera le tour des chapelles du lac pendant trois semaines. A chaque étape, une procession a lieu.

Nature: Des richesses souvent hors de portée

La Birmanie est caractérisée par un régime de mousson et un climat tropical chaud avec de faibles écarts de température tout au long de l’année. Le centre du pays, vaste plaine plus aride traversée par l’Irrawady ne reçoit que peu de la mousson. Les forêts couvrent toutes les régions montagneuses ou de plateau autour de cette grande plaine centrale.

La Birmanie possède quelques espaces naturels protégés, du moins sur papier. Tous ces sites sont pour ainsi dire inaccessibles aux visiteurs à l’heure actuelle, notamment en raison des difficultés d’accès et du manque total d’infrastructures d’accueil et d’hébergement.

Effort Physique: Vraiment accessible à tous...

Si ce ne sont les quelques centaines de marches pour accéder au Rocher d’Or ou au Mont Popa, votre voyage en Birmanie ne vous demandera aucun effort physique, à moins que vous le recherchiez en vous lançant dans de petites randonnées à la journée vers les villages tribaux du plateau Shan.

Partagez l'article