Chine

Le 27 février 2008

Cité Interdite depuis la place Tian Anmen. Visite du Temple du Ciel, la représentation de l'univers et de la légitimité impériale. La Grande Muraille, impressionnant ouvrage de 6.000km qui n'est pas visible depuis la lune !

A partir de 15 jours
A partir de 3 500€ par personne

Le prix varie en fonction de la durée de votre circuit, du niveau des hébergements (3* à 5*).

Le réveil du Dragon impérial - "Shangri-La Express" un train pour Lhassa

IDENTITÉ

superficie totale : 9.571.000 km² (près de 19 fois la France).

population : 1.300.000.000 d’habitants (chiffre officiel…).

religion(s) : communisme, bouddhisme (« Grand Véhicule»), taoïsme. Le confucianisme, philosophie de l’Ancien Régime, n’a pas survécu à la période communiste et n’est pas réapparu avec la proclamation de la liberté des cultes.

langue(s) : chinois mandarin (langue nationale), chinois cantonais et autres dialectes, turc ouïghour, tibétain, mongol, mandchou, et plusieurs dizaines de langues dont les locuteurs sont issus des minorités ethniques de Chine, officiellement reconnues ou pas.

décalage horaire : + 7 heures en hiver, + 6 heures en été.

durée moyenne du vol : environ 10 heures jusqu’à Beijing, 11 jusqu’à Shanghai.

monnaie locale: Yuan Renminbi ( CNY). Quelle monnaie emporter en voyage? Des EUR ou des USD..

électricité: adaptateur de prise parfois nécessaire. Type de prise et voltage sur notre site internet.

Culture: Et si on commençait par un peu d'histoire…

La civilisation chinoise est une des plus anciennes au monde. Elle prospère sans discontinuité depuis plus de deux millénaires (époque de la dynastie des Qin). Les structures politiques, économiques et philosophies étaient apparues depuis plus longtemps encore et constituent toujours les piliers de la société chinoise contemporaine.

L’Histoire ancienne reste obscure, faite de dynasties mythiques auxquelles succédèrent des seigneurs féodaux en conflit permanent. C’est pendant cette époque féodale troublée que naquirent Kong-Zi (latinisé en Confucius) et Lao-Zi (Lao-Tseu). Le tout premier empereur à entrer dans l’Histoire par la grande porte fut Qin Shi Huang Di (dynastie des Qin), en 221 avant notre ère. Il est le véritable fondateur de «ZhongGuo», l’Empire du Milieu. Le premier tracé de la Grande Muraille (à cette époque encore en terre) fut son œuvre, tout comme l’ouverture de la Route de la Soie, l’établissement de la plupart des étalons-mesure et des normes de l’empire qui subsistèrent jusqu’au 20ème siècle ! Son souvenir est arrivé jusqu’à nous par la fabuleuse armée d’argile dont la mission fut de garder son tombeau. De nombreuses dynasties vont lui succéder : Wei, Sui, Tang, Song, Yuan (d’origine mongole), Ming, Qing (la dernière, d’origine mandchoue).

Parallèlement à la philosophie confucéenne du devoir, le bouddhisme Chan (Grand Véhicule chinois) saura ménager le pouvoir et imprégner profondément la société et la pensée chinoises.

La fin de l’Empire du Milieu, en 1911, ne fut que le prélude à une courte période obscure comme la Chine en connut de nombreuses au cours de son Histoire. Aujourd’hui, la Chine renaît, grande, à la recherche de ses bases et de son histoire, nouvelle super-puissance mondiale.

Les « musts » culturels :

Les trésors d'architecture civile :

- Beijing : la Cité interdite, la place Tian An Men et les vestiges de la muraille de la ville, les anciens quartiers près du parc Beihai (les « Hu Tong), le Palais d’été…;

- Chengde: la résidence d’été des empereurs Qing;

- Pingyao avec sa muraille et ses maisons de l’époque Ming;

- Xi’an : la muraille d’époque Ming entourant la ville et le très pittoresque quartier musulman;

- Chengdu et ses maisons de thé;

- Suzhou et ses jardins traditionnels, monde de poésie végétale où les portes circulaires offrent de belles vues sur les pièces d’eau, érables nains et pins;

- le delta du Yangtze et ses villages traditionnels (Wuzhen en particulier);

- les villages du Wannan (province d’Anhui);

- Shanghai: le "Bund" et surtout son architecture et son développement urbanistique futuriste qui peut faire pâlir Manhattan!;

- la Grande Muraille qui à elle seule symbolise le voyage en Chine; visitez la grande muraille hors des «autoroutes» touristiques.

Badaling, proche de Pékin et relié par autoroute, est le site le plus visité de la Grande Muraille. Jinshanling est une alternative, à 120km, qui vous permet de vous éloigner des groupes de touristes chinois. De là, en trois heures de marche sur la Grande Muraille, vous pouvez rejoindre Simatai, le secteur le plus vertigineux où le mur monte à l’assaut des montagnes.

Les trésors d'architecture religieuse:

- Beijing : le Temple du Ciel (plus ancien temple pékinois dédié au culte de l’empereur), le Temple des Lamas (ambiance tibétaine rappelant que les empereurs mandchous étaient adeptes du Bouddhisme tibétain);

- Longmen (est) et Datong (nord), réels musées de la statuaire dans des grottes bouddhistes;

- Jinci et le temple de la déesse-mère sis dans un beau jardin traditionnel;

- Xi'an : les pagodes de l’Oie sauvage, témoins de l’arrivée du Bouddhisme en Chine par la Route de la Soie;

- Shaolin et son monastère où naquit la pratique du Kungfu, origine des arts martiaux en Chine;

- Hangzhou, ancienne capitale sur un lac et ses temples bouddhistes.

La magie des montagnes sacrées:

- Wutaishan et son ensemble de temples consacrés au Bouddhisme Chan et lamaïste dans un beau cadre naturel;

- Emeishan pour un circuit de randonnée à pied de deux ou trois jours ponctué de beaux temples bouddhistes.

Quelques beaux musées:

- Xi'an : l’Armée d'Argile conservée in situ dans un gigantesque musée ; à voir aussi le Musée d’Histoire et d’Art Tang;

- Shanghai : le Musée National présentant des trésors artistiques provenant de toutes les régions et dynastie de Chine ; le bâtiment en soi offre beaucoup d’intérêt.

Rencontre des populations: Un petit effort s'impose mais vous serez récompensés…

La réputation qui afflige les Chinois est d’être distants, froids, racistes : les clichés de ce genre, véhiculés par ceux qui ne sont jamais allés en Chine (ou si peu) sont nombreux. Les Chinois sont avant tout limités par la langue, peu d’entre eux s’exprimant autrement qu’en mandarin. Le dur passé communiste leur a appris à ne pas trop s’occuper de ce que font les autres et les politesses nombreuses de la tradition chinoise étaient alors considérées comme aristocratiques et féodales, et donc condamnées à ce titre. Faites le premier pas et vous commencerez à vous amuser, en recevant d’abord des sourires de timidité. Les étudiants en langue anglaise ont l’habitude de se retrouver dans des parcs pour pratiquer entre eux : ce sont les « English Corners » et si vous passez par là, vous ne manquerez pas d’être invité à vous joindre à la conversation.

Nature: Trop souvent oubliée par les voyageurs et pourtant…

Les principaux points d’intérêt en terme de paysages et qui méritent le voyage à eux seuls sont :

- Zhangjiajie (au sud de Xi’an) et Huangshan (à l’est de Shanghai). Splendides massifs de montagnes en forme de pitons couverts de pins rabougris, émergeant de la mer de nuages. Au Huangshan en particulier, les mers de nuages sont fréquentes et attirent les visiteurs chinois. Ces splendides paysages sont célèbres dans la poésie et la peinture dès l’époque de la dynastie des Song.

- la rivière Li (Rivière des Perles) dans la région de Guilin, elle aussi célébrée dès les temps les plus anciens dans la poésie et la peinture. La rivière Li est une partie des vestiges karstiques couvrant le sud-est asiatique, de la Chine à la Thaïlande (roches calcaires très érodées dessinant des formes douces et étranges). En dehors des sentiers battus? la rivière Li à pied...

Pour éviter les croisières touristiques sur la rivière des Perles, préférez sa découverte à pied, loin des foules. Vous profiterez encore mieux des beaux paysages de pitons karstiques et découvrirez la Chine rurale.

Les "Must" de la Chine impériale

La Chine impériale ne se résume pas en trois monuments. Mais trois monuments sont à même de vous faire découvrir l'Empire du Milieu et le Seigneur de Dix Mille ans: la Grande Muraille (sur un secteur hors des sentiers battus), la Cité Interdite (symbole même du pouvoir impérial) et le Temple du Ciel (expression même du synchrétisme confucéen-bouddhiste et du culte de l'empereur).

En Amdo (le Tibet du Nord)

L'Amdo est le nord du Tibet ethnique, patrie de l'actuel Dalaï Lama. Vous visiterez le temple de Labrang (Labuleng Si en chinois), un des principaux temples de l'école Gelug-pa (appelés en Europe les Bonnets Jaunes) et prolongerez votre découverte au bord du lac Kokonor (villages tibétains, nature).

Le train Pékin-Lhassa

2000 km de longueur et un passage à plus de 5.000 m d'altitude : pour cette nouvelle ligne de train inaugurée en juillet 2006, d'innombrables prouesses technologiques ont dû être réalisées (alors que la plupart des autres lignes de chemin de fer en Chine ne sont pas encore électrifiées) : vernis spécial pour protéger le métal des voitures contre les impacts des grains de sable, protection des fenêtres contre les UV, verrouillage des portes par vérins (comme dans les avions), pressurisation des voitures... La ligne est même réfrigérée sur plus de 1.000 km pour éviter une dilatation trop importante…

Le Tibet Central

Le Tibet et tout son mythe : vous y découvrirez des paysages à couper le souffle, le Potala, les grands monastères, la vie pitoresque des Tibétains et des pélerins, les villages…

Everest & Himalaya

Unique : sans grand effort physique, parvenez au Camp de base de l'Everest (randonnée facile à pied ou transport en cariole à cheval) et admirez le toit du monde dressé devant vous !

Katmandou et le Népal

La vallée de Katmandou ! Entre deux mondes, les stupas gigantesques sont déjà un tremplin vers le Tibet, alors que les pagodes à toits superposés regardent encore vers l'Inde et Shiva. Vous découvrirez les "essentiels": les stupas bouddhistes de Swayambunat et Bodnat, le temple hindouiste de Pashupatinat et les places royales sublimes : "Durbar" de Patan, Bhaktapur et Katmandou ainsi que l'architecture newari traditionnelle.

Partagez l'article