Indonésie

Le 27 février 2008

Confluence des grandes civilisations asiatiques, luxe et farniente


A partir de 18 jours
De 2 990€ à 4 200€ par personne

Le prix varie en fonction de la durée de votre circuit, de la période choisie, du type d'excursion, du niveau des hébergements.

IDENTITÉ

superficie totale : 1.900.000 km², soit 3,5 fois la France. La République d’Indonésie se compose de non moins de 13.648 îles!

population : environ 220 millions d’habitants.

religion(s) : l’islam est la religion majeure mais l’archipel indonésien compte de nombreuses confessions : Bali est à 97% hindouiste, la majorité des petites îles reculées ont conservé leur culture profondément animiste, etc. D’autre part, on trouve encore de nombreux vestiges bouddhistes, surtout sur Java, même si cette philosophie est aujourd’hui quasiment abandonnée dans tout le pays.

langue(s) : le Bahasa Indonesia et au moins 250 dialectes locaux. L'anglais est fréquemment parlé.

décalage horaire : à Java: en été + 5 heures, en hiver + 6 heures. A Bali, Lombok et Sulawési: en été + 6 heures, en hiver + 7 heures.

durée moyenne du vol : environ 16 heures vers Denpasar (via Singapour ou Kula Lumpur) avec les meilleures compagnies aériennes mondiales.

monnaie locale: Rupiah ( IDR). Quelle monnaie emporter en voyage? Des Euros.

électricité: pas d'adaptateur nécessaire.

Culture: carrefour des grandes civilisations

Notre destination coup de cœur depuis 27 ans. Il faut être totalement blasé pour ne pas adorer. Le seul risque que vous allez courir : l’envie d’y retourner.

Peu de pays rassemblent autant d’identités culturelles et religieuses que de modes de vie différents. L’archipel indonésien se découvre à chaque passage d’île en île. Le pays fut au fil des siècles un carrefour où se sont côtoyés les bouddhistes, les hindouistes, les musulmans, les colons occidentaux,...

A Java :

Borobodur est l’incontournable. Majesté et simplicité se dégagent de ce temple bouddhiste (un des plus grands sites religieux au monde). Prambanan permet de découvrir le panthéon hindou, sur quelques centaines d’hectares de temples. Vous serez agréablement surpris en apprenant que ces deux méga-sites culturels ne sont pas encore surfréquentés à l’heure actuelle. Ils peuvent capter l’intérêt de tous, y compris les jeunes enfants. Et le soir, vous pourrez assister à de beaux spectacles de danses ou de marionnettes dans la vieille ville de Jogyakarta.

Prévoyez une journée de plus pour visiter le site de Solo, le temple « érotique » de Sukuh et celui plus insolite de Ceto, sur les pentes du Mont Lawu, archétype des temples balinais actuels. Un mystère qui reste à élucider : ces temples ressemblent étrangement aux temples mayas d’Amérique !

A Bali :

Difficile de rester indifférent à cette surcharge artistique et naturelle ! Des édifices dédiés aux dieux hindouistes absolument partout : dans chaque rizière, dans chaque village, dans chaque maison… Si vous évitez le sud - la seule partie très touristique -, l’île reste très authentique et mérite sans nul doute le détour.

Pour les amateurs de culture :

- le soir, ne manquez pas d’assister aux danses de Legong à Ubud, près du palais royal.

- entre mi-juin et mi-juillet, assistez au festival de musique et de danse à l’Art Centre de Denpasar, chef-lieu de l’île. Les spectacles sont de grande qualité tous les soirs et absolument pas touristiques.

Nature: grands volcans, rizières, plages, jungle, …

De très nombreux volcans parsèment l'archipel indonésien. On en dénombre près de 130 actifs. Leur particularité réside dans leur grande diversité. On peut ainsi découvrir de magnifiques lacs volcaniques comme celui du Kawah Ijen (à Java-est avec logement dans un somptueux lodge), lac d'un beau bleu turquoise mais terriblement acide, ou ceux du Kelimutu sur Flores qui, au nombre de trois, possèdent chacun leur couleur. On peut aussi découvrir des sites grandioses comme les calderas du Tengger (Java est) et du Batur (Bali). Le lever de soleil sur le Tengger et ses volcans Bromo et Batok est d'ailleurs un des plus exceptionnels panoramas d'Indonésie, bien que très fréquenté en haute saison.

Enfin, si c'est l'activité volcanique que vous souhaitez absolument contempler, alors ne ratez pas les volcans Merapi ou Semeru sur Java. Leurs éruptions sont pratiquement permanentes et peuvent s'observer en toute sécurité.

13.648 îles ! Que dire, sinon de profiter de leurs plages à deux ou trois reprises durant votre séjour, plutôt qu’en bloc à la fin de celui-ci. Des vols bien choisis et un itinéraire bien construit le permettent aisément. C’est à Bali que vous trouverez les moins belles plages, n’en déplaise aux brochures grand tourisme… Celles-ci oublient souvent d’attirer l’attention sur le fait que les plages y sont de sable noir (sauf dans le sud de l’île) et que les vagues dangereuses ne font le bonheur… que des surfeurs aguerris. Préférez Lombok ou les autres petites îles de la Sonde (somptueuses plages absolument désertes en croisière ou mieux encore, à Sumba)!

La flore équatoriale vous émerveillera partout. Bali est un eden luxuriant que se partagent les forêts tropicales et les rizières (parmi les plus belles au monde) sur les flancs des grands volcans. Le jardin de certains hôtels peut rivaliser avec un véritable jardin botanique !

La faune la plus spectaculaire se trouve à Sumatra, où l’on observe notamment les orangs-outans, et dans les petites îles de Rinca et Komodo où vit le varan de Komodo (plus grand varan au monde, pouvant atteindre 3 m de long).

Rencontre des populations: les ethnies

Les ethnies :

cette dimension est partout présente dans un pays comme l’Indonésie qui valorise les particularismes régionaux, « l’Unité dans la diversité » étant le slogan national. Les zones où l’aspect ethnique est le plus important (et qui sont facilement accessibles) se trouvent à Sulawesi (tribus torajas : encore très authentiques, pour autant que l’on s’éloigne de Rantépao) et Sumba (villages-chefferies traditionnels à peine touchés par le tourisme, un must !).

Petit conseil: Passez une nuit chez l’habitant dans le pays toraja : au réveil, le spectacle magique d’une vallée qui vit en totale autarcie…

Les fêtes :

à Bali, si vous prenez le temps, tout au long de l’année vous pourrez assister à des fêtes dans les temples, à des crémations ou à des processions (le calendrier rituel s’étalant sur six mois et non un an, deux fois plus de chances d’assister à des fêtes durant votre séjour). Ne pas manquer les festivités de Galungan. A Sulawesi (pays toraja), les grands rituels funéraires ont lieu de mai à octobre. A Sumba, de nombreux rituels ont lieu tout au long de l’année. Les grandes joutes à cheval (les Pasola) ont lieu en février/mars.

A ne pas manquer à Java, la fête "Sekaten" de Jogjakarta à l’occasion de la commémoration annuelle de la naissance du prophète Mahomet : marchés de nuit, expositions, stands d’artisanat autour du Palais du Sultan, sans compter la procession de Grebeg, où des montagnes de riz sont apportées en procession du palais à la grande mosquée et distribuées à la population.

Effort Physique: balades, randonnées, rafting :

Balades, randonnées, rafting :

La plupart du temps, le niveau est facile. Balades à conseiller dans le pays toraja (Sulawesi), à travers les rizières en terrasses, et dans l’ouest et l’est de Bali, avec les plantations. Vous admirerez souvent de belles cascades, où vous pourrez vous rafraîchir tout en regardant un volcan.

La meilleure manière d’admirer les plus belles rizières en terrasses ?

Du fond des vallées en rafting – niveau facile- sur la rivière Telaga Waja, à l’est de Bali : pas une seule construction en vue, pas un fil électrique, rien que des rizières et des plantations… Bien autre chose que le classique rafting sur l’Ayung River, vendu partout.

Pour les plongeurs :

Si vous souhaitez combiner les activités de plongée avec la découverte d’un pays et le luxe dans l’hébergement, choisissez de préférence Lombok ou les îles Gilis. Si vous recherchez les meilleurs sites de plongée, notre choix se porte clairement sur une croisière en pinisi (bateau traditionnel) dans les petites îles de la Sonde (est de Bali). Quant à Manado (Nord de Sulawesi), ce site mondialement célèbre s’adresse aux «mordus» uniquement, car en dehors de la plongée, l’endroit n’offre pas beaucoup d’attraits.

A Bali, les principaux sites de plongée se trouvent à l’est (île de Nusa Penida, Candidasa, Amed), sur la côte nord à Tulamben (avec une superbe épave) et autour de l’île de Menjangan (entre Bali et Java).

Et pourquoi pas passer votre brevet de plongée PADI ?

Lombok est l’endroit idéal pour passer son brevet (prévoir minimum 4 jours pleins). Encadrement de qualité, prix très bas, faune superbe et eau à 28?C : un rêve par rapport aux carrières ou aux lacs vaseux et glaciaux où sont souvent données les formations de plongée dans nos pays.

Partagez l'article