Mexique

Le 6 février 2008

Cancun, une immense langue de corail flottant sur l'eau turquoise des Caraïbes. Découvrir le cénote Zaci de Valladolid, une de ces grottes calcaire enfermant de l'eau pure et dont se servaient les Mayas pour leurs réserves d'eau. Visite du site emblématique de Chichen Itza, la merveille architecturale maya-toltèque datant du 11ème siècle

Mexique

A partir de 16 jours
De 2.420,- € à 3.450,- € par personne

Le prix varie en fonction de la durée de votre circuit, de la période choisie, du type d'excursion, du niveau des hébergements,du nombre de voyageurs et du taux du dollar US

IDENTITÉ

superficie totale : 1.958.200 km², soit plus de 60 fois la Belgique ou près de 4 fois la France.

population : environ 106 millions d’habitants.

religion(s) : christianisme, avec quelques cultes traditionnels pratiqués par les communautés indigènes.

langue(s) : espagnol (+ nombreux dialectes locaux).

décalage horaire : en été - 8 heures, en hiver - 7 heures (zone de l'est).

durée moyenne du vol : environ 12 heures jusqu’à Mexico.

monnaie locale: Mexican Peso ( MXN). Quelle monnaie emporter en voyage? Des USD ou des EUR.

électricité: adaptateur nécessaire.

Culture: un creuset de civilisations

Ce n’est pas un hasard si le Mexique occupe une place mythique parmi les destinations touristiques culturelles ! Vous n’aurez que l’embarras du choix parmi un éventail unique au monde de sites archéologiques et autres vestiges précolombiens plus mystérieux les uns que les autres. Les noms des civilisations se succèdent et évoquent grandeurs et mystères : Olmèques, Teotihuacan, Mayas, Zapotèques, Totonaques, Aztèques… deux mille cinq cents ans de cultures originales, à l’abri de toutes influences extérieures.

Parmi les incontournables "musts" culturels de votre voyage au Mexique:

- les pyramides de Chichen Itza. Merveille architecturale maya-toltèque. Vous admirerez l'imposante pyramide de Kukulkan (El Castillo), l'immense jeu de balles et le temple des Mille Colonnes, l'énigmatique Chak-Mul et enfin l'immense puits sacré (cenote).

- la superbe cité d'Uxmal. Relevant de la culture maya-puuc, le site vous impressionnera par sa singulière pyramide ovale.

- l'émouvant site de Palenque. C'est un véritable bijou de l'architecture maya dans son écrin de forêt tropicale. Les diverses pyramides, le palais central, les dernières fresques dégagées, tout respire ici le raffinement. Le temple des inscriptions renfermant la tombe du roi Pacal est l’un des plus mystérieux du Mexique.

- les sites mayas moins visités mais fort intéressants tels que les tours de Xpujil, les stèles gravées de Calakmul et le site récemment découvert de Kohunlich.

- le charme fou de San Cristobal de las Casas. Capitale culturelle des Chiapas et des villages indiens avoisinants, cette petite ville a un charme fou avec son marché toujours hauts en couleurs, ses ruelles pavées et ses églises colorées.

- dans la région d'Oaxaca : l'ancienne cité zapotèque de Monte Alban;

- au départ de Mexico City, Teotihuacan, « la cité des dieux ». Ce site grandiose aligne ses temples, palais et adoratoires tout au long de l'Avenue des Morts, longue de 2km. Elle est encadrée par la Pyramide de la Lune ainsi que par le plus grand des édifices précolombiens construits et dégagés à ce jour: la majestueuse pyramide du Soleil.

- un musée à ne pas rater: le Musée d’anthropologie de Mexico (si seul le Yucatan est à votre programme, le Musée régional maya à Mérida est un excellent résumé de la civilisation maya).

Nature: du désert à la forêt tropicale

Le Mexique se caractérise par une évolution progressive de ses paysages et des habitats naturels depuis les régions arides du nord jusqu’aux luxuriantes forêts tropicales du sud, qui annoncent déjà l’Amérique centrale.

Parmi les "musts" nature:

- la péninsule de Basse-Californie (côte du Pacifique au départ de San Ignacio ou Puerto Lopez Mateos) pour l’observation des baleines venant se reproduire dans les eaux des baies abritées. La meilleure période va de janvier à mi-avril.

- la Barranca del Cobre (Canyon du Cuivre), dans le nord du pays. La voie de chemin de fer qui permet de l’atteindre se lance à l’assaut d’un impressionnant ensemble de canyons plus profonds que le Grand Canyon du Colorado ; on passe de 0 à 2400 m d’altitude en 7 heures, à bord de wagons confortables. Pour les photographes : le trajet idéal au niveau des lumières s’effectue dans le sens Los Mochis-Chihuahua. Demandez des places situées à droite dans le wagon (les plus belles vues). Si cela n’est pas possible, consolez-vous : la partie supérieure des portes donnant sur la plate forme est ouverte et permet à tout le monde des vues extraordinaires, préludes à de superbes photos.

- la « route des cactus » reliant Puebla à Oaxaca. Des centaines de milliers de cactus bordent cette route, dans des décors dignes du plus beau des westerns.

- les réserves naturelles du Yucatan. Le sud du Mexique, tropical, possède encore d’importantes zones de forêt. Agrémentez vos visites culturelles par une exploration de la nature: le Parc naturel de Celestun (observation des flamants roses), l'île de Cozumel (pour sa barrière de corail), la Réserve de la biosphère de Calakmul (grand intérêt ornithologique), la lagune de Bacalar (pour son lac aux 7 couleurs), la Réserve de la biosphère de Sian Ka'an (très belles zones de mangroves et intérêt ornithologique).

- toute une chaîne de volcans plus majestueux les uns que les autres traverse le pays de part en part, reliant les deux côtes.

- les 9000 km de côtes et de superbes plages dont peut s’enorgueillir le Mexique. Les plages de la mer des Caraïbes, d’un sable jaune ou blanc, ont la préférence de la plupart des visiteurs. Notre préférence: la zone moins touristique de Tulum. A éviter absolument: Cancun et Isla Mujeres. La côte pacifique (Playa Azul et Puerto Angel) recèle également quelques très beaux endroits (les vagues y sont cependant assez hautes, ce qui intéressera plutôt les surfeurs !).

Rencontre des populations: les fascinantes ethnies précolombiennes et les fêtes

Que ce soit dans la région de Patzcuaro (Purepechas) ou dans les profondeurs du canyon du cuivre (Tarahumaras), dans l’État d'Oaxaca (Zapotèques et Mixtèques) ou encore à San Cristobal de las Casas (Tzotziles et Tzeltales), quelques ethnies précolombiennes ont survécu à la Conquista et à la colonisation. L’artisanat y est donc très riche.

Faites coïncider vos dates de voyage avec la Fêtes des Morts (1er novembre) afin de vous plonger dans ces célébrations uniques, notamment à Oaxaca ou au lac de Patzcuaro, dans la région des Indiens Purépechas. Dans la nuit, les cimetières s’illuminent, les femmes apportent des offrandes aux défunts et allument des milliers de cierges. Le recueillement est impressionnant, parfois entrecoupé de chants religieux ancestraux. Le lac de Patzcuaro devient alors à son tour un spectacle inoubliable car il se couvre de torches, portées par des centaines d’embarcations de pêcheurs. Ces fêtes sont la plus authentique expression de l’identité métisse des Mexicains.

Effort Physique: avis aux randonneurs et aux plongeurs…

Le Mexique offre d’innombrables possibilités de balades et randonnées. Demandez-nous la brochure Atalante, le spécialiste de la grande randonnée.

De belles possibilités d’activités combinées « trekking + rafting » existent dans la région de Veracruz.

La plongée sous-marine (avec masque et tuba ou bouteilles) sur les célèbres fonds coralliens de Cozumel émerveillent les plongeurs les plus exigeants (Cozumel est actuellement considéré comme un des meilleurs sites de plongée au monde).

Partagez l'article