Le doudou de bébé : un compagnon à chouchouter !

Le 26 avril 2016
Doudou peluche pour bébé


Loin de se limiter au rôle de peluche décorative, le doudou de votre enfant l’aide à vivre les premières séparations et à gérer chagrins, coups de fatigue et autres besoins de réassurance. Nos conseils pour bien le choisir, en prendre soin, puis aider votre tout-petit à s’en séparer progressivement.

Premières séparations : doudou assure !

À sa naissance, bébé reçoit généralement une ou plusieurs peluches de petite taille parmi lesquelles il choisira peut-être un peu plus tard celui qui deviendra son doudou. Mieux vaut proposer à votre bébé une peluche de petite taille et au corps souple, qu’il pourra facilement manipuler et transporter dans ses déplacements. Certains enfants jettent leur dévolu sur de simples bouts de tissus que l’odeur ou la couleur rassure. Car l’intérêt principal du doudou est d’aider votre tout-petit au moment des premières difficultés de séparation, notamment vers l‘âge de 8 ou 9 mois lorsqu’il réalise qu’il est une personne distincte de sa maman. C’est aussi le doudou qui va l’aider à vivre la séparation d’avec ses parents lorsqu’il ira chez la nounou ou à la crèche. Véritable objet de transition, le doudou accompagne votre enfant entre la maison et l’extérieur, le rassure face aux situations nouvelles en lui donnant l’impression d’avoir emmené une partie de sa « maison » avec lui. À noter que tous les enfants ne ressentent pas le besoin de s’approprier un doudou, certains trouvant d’autres moyens de se sécuriser.

Comment laver le doudou ?

Parce qu’il suit bébé partout et que ce dernier le porte souvent à la bouche, il est nécessaire de laver régulièrement le doudou. Tout d'abord, afin d'éviter la prolifération des acariens susceptibles de provoquer des allergies, l'astuce est de glisser la peluche de bébé dans un sac plastique fermé hermétiquement et de la laisser reposer 3 heures au congélateur. Ensuite, pour ne pas l’abîmer, il est conseillé de la laver en machine à 30°, placée à l’intérieur d’une taie d’oreiller.

Laver le doudou dans le lave linge


Toujours un œil sur doudou

Le doudou qu’il a choisi devient rapidement unique pour l’enfant, qui le trimballe partout, le serre, le mordille. Au fil du temps, le doudou acquiert une odeur et une texture particulières qui apaisent et rassurent votre petit. De fait, mieux vaut éviter d’égarer ce précieux compagnon ! On peut ainsi prévoir une place pour doudou lors des principales situations du quotidien afin de le repérer plus facilement : à la maison, accroché à la poussette, dans un panier à la crèche, etc. Acheter le doudou préféré en double exemplaire permet aussi d’anticiper une éventuelle perte, même si l’enfant devinera probablement qu’il ne s’agit pas du modèle original. Si malgré toutes ces précautions le doudou est perdu, il y a SOS Doudou, un site qui met en ligne des annonces de doudous égarés et en attente de leurs propriétaires !
Progressivement, les enfants se détachent de leur doudou à mesure qu’ils grandissent et se socialisent. En petite section de maternelle, ils sont généralement autorisés à disposer de leurs doudous pendant la sieste, et invités à les laisser dans un « bac à doudous » pour le reste de la journée. Une bonne façon de se séparer progressivement de ce petit compagnon que l’enfant finira par oublier en journée pour mieux le retrouver le soir ou lors des moments de fatigue. La séparation se fera en tout cas par étapes, en respectant le rythme et la sensibilité de l’enfant.

Doudou pour dormir

En conclusion, si le doudou n’est pas indispensable à tous les enfants, il s’avère souvent précieux et utile à plus d’un titre pour ceux qui en ont un. Il est donc nécessaire d’en prendre soin et de respecter l’attachement de votre enfant à ce premier petit compagnon.

Crédit photos : www.enviedeplus.com

Partagez l'article