Diversification alimentaire de bébé : conseils pratiques

Le 25 octobre 2016
Une diversification alimentaire réussie : plaisir pour bébé et maman

Vers 4-5 mois, bébé est prêt à passer d'une alimentation exclusivement basée sur le lait maternel ou infantile à une alimentation variée. D'abord un éveil au goût, la diversification alimentaire permet ensuite d'adapter la nourriture de votre enfant à ses besoins nutritionnels. Source de questionnements pour les parents, ce cap obligatoire mérite un éclairage et quelques recommandations...

La diversification alimentaire mois après mois

Pendant les 3 premières années de sa vie, votre tout-petit trouve dans le lait l'ensemble des nutriments essentiels à sa croissance. Cet aliment doit donc rester au centre de ses repas. Alors diversifier son alimentation, oui, mais en respectant quelques règles !

C'est seulement vers l'âge de 4 mois que bébé est en mesure d'ingérer des aliments solides. C'est le moment de lui faire découvrir les saveurs qu'il retrouvera plus tard dans son assiette ! Au début de cette grande aventure du goût, proposez-lui essentiellement des fruits et des légumes finement mixés. Commencez par exemple avec la carotte ou le potiron dont la saveur sucrée plaît aux bébés.

Vers 6 mois, il est possible d'intégrer une dose journalière de protéines : œuf, viande ou poisson, testez ses préférences gustatives. A cet âge, il est nécessaire de faire entrer dans son alimentation les matières grasses. Optez de préférence pour les huiles végétales.

A partir de 8 mois, votre tout-petit a maintenant la capacité de mâcher et d'avaler les petits morceaux fondants. Vous pouvez alors inclure à son menu les féculents et les fromages pasteurisés.

Portrait photo d'un bébé entouré légumes et marmites de soupe
Rêveries de bébé d'une future alimentation diversifiée... Photo : Life Story Photography

Nos conseils pour l'éveil au goût de bébé

Le moment du repas doit être un moment convivial, pris au calme, loin de la télévision. S'il s'amuse avec sa nourriture, la tripote, laissez-le faire : l'éveil au goût passe aussi par le jeu et le toucher.

Pour passer tout en douceur aux aliments solides, proposez-lui progressivement des aliments semi-liquides à la texture d'abord très fine puis moulinée. Dans vos préparations, n'ajoutez ni sel, ni sucre, bébé n'en a pas besoin.

S'il rechigne à tester de nouveaux aliments, ne le forcez pas. Respectez son rythme, il aura toute la vie pour découvrir ses préférences !

Prenez dès lors de bonnes habitudes : proposez-lui exclusivement de l'eau, fractionnez ses repas en 4 repas par jour et évitez le grignotage, responsable d'obésité précoce chez l'enfant. Attention aussi à ne pas lui préparer des repas similaires aux vôtres : vos besoins ne sont pas les mêmes ! De même, soyez attentifs aux quantités proposées : pas la peine de forcer votre petit, il mangera à sa faim.

Exemple de repas mixé finement pour diversification alimentaire de bébé
Photo : Mara Zemgaliete


Retenez enfin que la patience est le maître mot de cette découverte gustative où chaque enfant va à son rythme et fait en douceur ses premières expériences des plaisirs de la table.

Partagez l'article