La Doula, un nouveau métier d'accompagnenement à la naissance

Le 24 décembre 2015
Une doula apporte son aide à une femme enceinte

 

Les sage-femmes, débordées et en sous-effectif, n'ont pas toujours le temps d'accorder des entrevues régulières à leurs patientes. Au cours de cette aventure aussi merveilleuse qu'angoissante, les futurs parents apprécient un soutien psychologique et des conseils apportés tout au long de la grossesse. C'est pourquoi certains couples se tournent aujourd'hui vers une profession nouvelle : la doula, littéralement « servante » en grec. Ce métier, encore méconnu par chez nous est largement répandu Outre-Manche. Le principe : être suivie, entourée et maternée par une personne fiable avant, pendant et après la naissance du bébé.

Pour vous permettre d'appréhender ce phénomène en toute confiance, nous vous apportons un éclairage sur cette pratique.

La doula : une présence réconfortante

La doula est une personne qui, moyennant ses services, suit la femme enceinte avec régularité tout au long de sa maternité. Elle construit avec elle une relation privilégiée et personnalisée en soutenant ses choix. Sa mission : informer et accompagner les parents dans toutes les démarches associées à la natalité.

Généralement, les doulas sont des femmes qui elles-même mamans, veulent mettre à profit leurs connaissances et leurs expériences auprès d'autres femmes.

En se sentant ainsi épaulée et entourée, la future maman réduit sensiblement le stress lié à sa grossesse. Il a par ailleurs été établi que ce suivi pouvait diminuer par deux le nombre de césariennes. La doula est donc une sorte de conseillère bienveillante qui va aider et orienter la jeune maman au quotidien.

Bien choisir sa doula

 

Les doulas n'ayant pas de vocation à prodiguer des conseils d'ordre médical, le choix de faire appel à leur service ne peut pas se substituer à un suivi par les professionnels de santé.

Il faut aussi savoir que cette profession n'a pas encore d'existence officielle en France.

Bien que les formations se développent, ce métier n'est pas légalement reconnu. Cependant, une charte de l'association des doulas de France a été rédigée, donnant ainsi un cadre éthique à leur fonction.

Concernant leur tarif, la prestation est généralement de l'ordre de 500 euros non remboursés par la sécurité sociale. Pour ce montant, elle se rendent aux domiciles des futurs parents 4 à 5 fois avant le terme, et à la même fréquence après l'accouchement.

Vous souhaitez tenter l'expérience ? Rien de tel que d'être conseillée sur le choix de votre doula par d'autres mamans ayant bénéficié de ce service. Le site Doulas de France peut aussi vous mettre en relation avec des personnes ayant signé la charte éthique. En cas de doutes, n'hésitez pas à demander l'avis de professionnels de santé.

Une doula fait un massage à une femme enceinte

TLP photography

Partagez l'article