Une bonne alimentation durant la grossesse

Le 16 août 2016
Femme enceinte portant des fruits pour une alimentation adaptée

Enceinte, vous vous demandez comment bien manger pour vous garantir une grossesse dynamique et en pleine santé, garante du bon développement de votre bébé. Pour cela, il faut privilégier au quotidien une alimentation saine et variée. Et attention aux idées reçues ! Une femme enceinte ne mange pas comme deux mais pour deux : en effet, même si elle doit augmenter -légèrement- son apport en calorie, il est surtout question de mieux s'alimenter. On fait le point sur les conseils à afficher sur son frigo pour une grossesse en pleine forme !

Grossesse et alimentation : les recommandations

Que manger lorsqu'on est enceinte ? Faut-il modifier son régime alimentaire ? Ces questions se posent durant les 9 mois pendant lesquels votre bébé va venir puiser dans votre alimentation les nutriments nécessaires à sa croissance. Donc si vous avez déjà une alimentation équilibrée, ne changez-rien ! En effet, la nature est bien faite et le métabolisme du corps humain s'adapte tout naturellement pendant la grossesse.

Manger sainement, c'est surtout manger de manière variée : n'excluez ni les graisses ni le sucre de vos repas, le fœtus en a besoin pour grandir et se former. Respectez cependant les proportions et évitez de consommer trop d'acides gras saturés. Par ailleurs, gare au grignotage qui risque de peser lourd sur la balance ! Pour éviter les fringales, privilégiez les aliments riches en fibres comme les légumes et les produits céréaliers. Vous pouvez aussi faire des repas plus légers et vous autorisez des collations raisonnables à différents moments de la journée.

Prenez toutes les précautions pour éviter les risques d'infections en étant irréprochable sur l'hygiène sanitaire. En effet, certains germes sont particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Lavez régulièrement votre frigo à l'eau de javel et nettoyez correctement les instruments de cuisine dont vous vous servez. C'est aussi valable pour les fruits et les légumes que vous devez rincer abondamment avant de les déguster.

Femme enceinte devant son frigo rempli de fruits et légumes
Photo : Jenko Ataman

Une nutrition adaptée à la femme enceinte

Il n'est pas nécessaire de prendre des compléments nutritionnels si votre alimentation est équilibrée. Si vous souhaitez commencer une cure de vitamines, demandez conseil à votre sage-femme.

Certains aliments sont indispensables pendant la grossesse. Ainsi, vérifiez que vous consommez la dose journalière recommandée en omégas 3, présents dans l'huile de colza et de noix, ainsi que dans les poissons gras. Concernant les produits laitiers, il n'est pas nécessaire de doubler les rations, deux ou trois portions par jour suffisent à vos besoins en calcium.

Pour éviter les risques de listériose ou de toxoplasmose, bannissez de votre régime ces aliments de manière générale : les poissons crus ou fumés, la charcuterie et les fromages à pâte molle ou au lait cru sont à exclure. Abstenez-vous également de manger certains produits de la mer comme les coquillages crus, le surimi et les poissons sauvages (lotte, thon, dorade...).

Enfin, l'alcool est totalement à proscrire pendant la grossesse et l'allaitement, et n'abusez pas du café et du thé, qui favorisent l'anémie et excitent le système nerveux.

Femme enceinte dégustant une salade de légumes
Photo : pikselstock


A l'aide de ces essentiels nutritionnels et sanitaires, veillez ainsi à une alimentation saine, variée et surtout bien adaptée à votre grossesse. Bon à savoir, l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) propose également une brochure en ligne détaillant les recommandations de nutrition durant la grossesse.

Partagez l'article