Les formalités pendant la grossesse

Le 27 août 2015
Memo des formalités durant la grossesse

Durant les neuf mois de votre grossesse, vous aurez le temps de penser à tout ce que vous devez préparer pour accueillir bébé, mais aussi très envie de vous recroqueviller dans votre bulle sans penser à rien. Vous avez déjà sûrement en tête les petits vêtements que vous allez acheter, le prénom que vous devrez choisir, les proches que vous allez prévenir... S'il y a des préparatifs qui vous font vraiment plaisir, il y a aussi des démarches auxquelles il faut obligatoirement penser. Examens médicaux, déclaration de grossesse, inscription en maternité, mais aussi préparation à l'accouchement ou liste de naissance, voici les démarches qui vont rythmer votre grossesse.

Les examens médicaux

Vous devrez vous soumettre à plusieurs examens médicaux réalisés par un médecin ou par une sage-femme, en cabinet ou à l'hôpital pour vérifier que la grossesse se passe bien. Vous aurez donc à faire 3 échographies (3e mois, 5e mois et 8e mois), ainsi que des prises de sang régulières pour surveiller la toxoplasmose et des analyses d’urine pour recherche la présence de sucre ou d’albumine. Après le 3e mois de grossesse un dépistage de la trisomie 21 sera effectué, et autour du 6e mois les tests suivants seront réalisés : dépistage de l’Hépatite B, l’examen sanguin de la numération formule sanguine (NFS) et de la vitesse de sédimentation, ainsi que le dépistage du diabète gestationnel dit diabète de grossesse.

Echographies et examens médicaux à effectuer durant la grossesse

Les démarches administratives

La seule démarche obligatoire est l'envoi de l'attestation de premier examen médical à la sécurité sociale et à la CAF. Elle vous sera remise par votre médecin ou sage-femme et doit être envoyée avant la fin du troisième mois.

Les autres démarches facultatives

- L'annonce de votre grossesse à votre employeur : souhaitable afin que vos supérieurs prévoient votre absence, mais surtout, afin de pouvoir bénéficier des aménagements et facilités qui peuvent vous être octroyés. Ces facilités dépendent des entreprises et sont reprises dans les conventions collectives.

- La reconnaissance anticipée : elle n'est pas obligatoire, mais donne une sécurité juridique à votre enfant s'il vous arrive quelque chose.

- L'inscription à la maternité : importante si vous envisagez d'accoucher dans une maternité très prisée.

- La vérification des prises en charge Sécu/Mutuelle : afin de savoir de quel montant vous serez remboursée si vous accouchez en clinique privée, un appel à votre mutuelle suffira. Par contre, n'oubliez pas de mettre votre carte vitale à jour avant la fin du troisième mois, ainsi que durant le 6è mois, afin d'être prise en charge à 100 %.

Une fois les démarches administratives effectuées, il faudra penser à préparer l'arrivée de bébé pour vivre votre grossesse en toute sérénité.

- Prévoir le mode de garde : si vous comptez reprendre le travail, il vous faudra vous renseigner sur les inscriptions en crèche, les assistantes maternelles, recruter une nounou, trouver une famille...

- Suivre les cours de préparation à l'accouchement : fortement conseillés, ils sont donnés en maternité ou par une sage-femme libérale et entièrement pris en charge.

Enfin, pour vous faire plaisir, pensez aussi à faire une liste de naissance, préparer le faire-part, et organiser une baby-shower avec vos amis.

Partagez l'article