Les vaccins du nourrisson

Le 1 octobre 2015
Un bébé souriant reçoit un vaccin

 

Plus le nombre de personnes immunisées contre une maladie est grand, moins le microbe responsable peut se propager et il finit par disparaître, comme la variole. La politique de santé publique définit les vaccins obligatoires, les vaccins recommandés et le calendrier de vaccination en fonction de l'épidémiologie et de la gravité des maladies. En dernier ressort, c'est toujours à vous de décider, conseillé par votre médecin.

Au-delà des polémiques

Une bonne hygiène de vie ne suffit pas toujours à protéger votre enfant d'une maladie contagieuse. Le vaccin est la meilleure protection contre les maladies virales (poliomyélite, rougeole…) sur lesquelles les antibiotiques sont sans effet.
Attention ! Malgré la surveillance, certains vaccins ne sont pas sans risque de provoquer une infection ou des effets secondaires.

Les règles à respecter

Vérifiez qu'il n'y a pas de contre-indication pour votre enfant.
Faites administrer le vaccin par un professionnel de santé, pédiatre ou médecin généraliste.
Respectez le calendrier de vaccination.
Faites vacciner votre enfant même si vous l'allaitez.
Tenez à jour le carnet de santé.
Surveillez les éventuels effets secondaires.

Vaccins obligatoires

En France, seuls trois vaccins sont obligatoires, regroupés dans le DT-Polio. D comme Diphtérie. T comme Tétanos. Polio comme Poliomyélite.
Lors de l'admission en collectivité, vous devez justifier que votre enfant a bien reçu le DT-Polio.
Suite aux problèmes sur ce vaccin, demandez à votre médecin de commander de préférence le kit DT+Imovax Polio.
Calendrier de vaccination enfants : 2 et 4 mois, rappels : 11 mois, 6 ans puis entre 11 et 13 ans.

Bébé avec thermomètre et carnet de santé

Vaccins recommandés

Les classiques
Le BCG contre la tuberculose n'est plus obligatoire. Calendrier : à la naissance.
Vaccin contre la coqueluche (même calendrier que le DT Polio).
Vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole : seule la vaccination est efficace pour ces trois maladies virales, banales mais aux conséquences potentiellement graves. Calendrier : 12 mois puis entre 16 et 18 mois.

Les nouvelles tendances
Haemophilus Influenzae B. Calendrier : 2 - 4 mois puis 11 mois.
Pneumocoque. Calendrier : 2 - 4 mois puis 11 mois.

Méningocoque C. Calendrier : 12 mois

Hépatite B. Calendrier : 2 - 4 - 12 mois et rattrapage à 15 ans

Le vaccin, un moyen de protection efficace

Le vaccin est essentiel pour protéger votre enfant contre certaines maladies graves. A minima, faites les vaccins obligatoires.
Pour les autres, parlez-en à votre médecin ou à votre pédiatre avant de vous décider. Ruptures de stock ou problèmes de fabrication peuvent amener les médecins à conseiller des vaccins « tout-en-un » sans que vous soyez conscients de ce qu'on vous propose.
Pour une réponse immunitaire optimale, respectez scrupuleusement le calendrier de vaccination, et n’oubliez pas de tenir à jour le carnet de santé.

Remboursement des vaccins du nourrisson

La Sécurité Sociale prend en charge l'ensemble des vaccins obligatoires pour les jeunes enfants. Après chaque vaccin, il est nécessaire de conserver la vignette collée sur la boîte afin de se faire rembourser par la Sécurité sociale et sa mutuelle. Le remboursement s'effectue, à hauteur de 65% du prix indiqué sur la vignette du vaccin, la somme restante pourra être remboursée par la mutuelle santé en fonction du contrat souscrit. Dans le cas du vaccin Rougeole-Oreillon-Rubéole, il est pris en charge à 100%.

Partagez l'article