Siège auto bébé : l'importance de faire un bon choix

Le 15 décembre 2015
Un père met son bébé dans le siège auto

 

Pour la sécurité des enfants en voiture, le choix du siège auto est primordial. Pourtant, d'après une enquête menée par Auto Plus, 88% des enfants en France ne sont pas ou mal attachés et 24% des sièges autos sont jugés dangereux. Il est donc utile de faire le point sur la loi en matière de sécurité routière. La réglementation en effet a fortement évolué. Depuis 1995, un matériel adapté au poids de l'enfant est obligatoire. Les sièges sont classés par catégorie et imposent des normes en matière de crash-test de plus en plus strictes. En 2013, une nouvelle réglementation est entrée en vigueur, appelée I-Size, renforçant les normes sécuritaires et classant les sièges selon la taille de l'enfant et non plus selon son poids. Pour bien choisir son siège, il est nécessaire de comprendre les différences entre les modèles proposés. Ensuite, le choix est fonction de l'utilisation prévue et de l'enfant.

Les sièges autos pour bébé : comment bien choisir ?

La réglementation en vigueur (R44-04) impose que l'enfant soit positionné dos à la route jusqu'à 9 kg, et classe les sièges par groupes en fonction du poids de l'enfant :

  • groupe 0 : naissance à 10 kg
  • groupe 0+ : naissance à 13 kg
  • groupe 1 : 9 à 18 kg
  • groupe 2 : 15 à 25 kg
  • groupe 3 : 22 à 36 kg

En 2013, la réglementation I-size est entrée en vigueur. Elle généralise le système Isofix obligatoire dans les véhicules, allonge la période où l'enfant doit être installé obligatoirement dos à la route jusqu'à 15 mois, et classe les sièges selon la taille de l'enfant et non plus son poids. Ces règles remplaceront totalement les anciennes dans quelques années, lorsque tous les modèles seront conformes, et que tous les véhicules sur le marché seront compatibles.

Pour bien choisir son siège auto, on doit donc s'assurer qu'il est conforme à l'une de ces deux réglementations. Quelques marques proposent des modèles réglementation I-size innovants, comme Bébé Confort, Nuna ou Joie, qui cohabitent avec les sièges ancienne génération.

Le confort et la facilité d'utilisation ne doivent pas non plus être négligés. Selon la morphologie de l'enfant et le type de trajet envisagé, on choisira un siège plus ou moins haut et large, inclinable ou non.

Une fois le siège choisi, il doit être correctement utilisé : les instructions de montage ont besoin d'être respectées et l'enfant soigneusement attaché même pour un court trajet.

Il est conseillé également d'éviter d'acheter du matériel d'occasion, à moins de vérifier la date de sa mise sur le marché, sa conformité aux normes en vigueur et de se procurer la notice d'utilisation.

En résumé, le choix du siège doit être fait en fonction de :

  • la réglementation en vigueur
  • le poids, la taille et la morphologie de l'enfant
  • l'utilisation prévue

deux enfants assis dans leur siège auto

Photo de Sean Dreilinger

Partagez l'article