Lits de bébé : confort et sécurité avant tout !

Le 12 mai 2016
Nouveau-né installé dans un berceau

Le lit de bébé fait partie des achats importants pour les futurs parents. Il faut dire qu’à sa naissance et durant ses premiers mois de vie, votre tout-petit va passer une grande partie de son temps à dormir. Couffin, berceau ou lit à barreaux, divers types de couchage s'offrent au nouveau-né... Pour vous guider dans votre choix, voici quelques descriptions et conseils précieux. Astuce : intégrez dans votre liste de naissance éléments de literie et équipements divers pour bébé !

Le couffin : comme dans un cocon

De retour de la maternité, certains jeunes parents font le choix de faire dormir leur bébé dans un couffin. Même si un lit à barreaux est déjà installé dans la chambre, ce dernier semble bien trop grand pour le nouveau-né. Calé dans son couffin, bébé se sent comme dans un cocon. Les parents peuvent l’installer non loin de leur lit et le déplacer aisément durant la journée. Pour des raisons de sécurité, on veillera à toujours poser le couffin par terre. Ce dernier doit répondre aux normes NF-EN 1466. Il doit disposer de poignées solides, d’une assise rigide et d’une profondeur supérieure à 20 cm sans le matelas. Il convient aussi de vérifier que la garniture est bien attachée aux parois. Le matelas doit correspondre aux dimensions de l’assise. Le couffin ne doit pas être utilisé comme lit auto.

Exemples de couffins pour nouveau-né
Couffin souple par Aubert (photo 1), couffin sur pieds et habillé (photo 2, vue sur cocondamour.fr)

Le berceau : la bonne taille pour les premiers mois

Ce mode de couchage s’utilise aussi de la naissance jusqu'aux 3 mois de l’enfant environ. Là encore, la taille est adaptée au petit bébé et certains parents n’hésitent pas à investir, même pour une courte période (le berceau pourra toujours être reconverti en rangement pour doudous ou poupées). Sécurité oblige, le berceau doit répondre aux normes en vigueur, à savoir les normes NF-EN 1130. Il doit disposer d’un fond plat et rigide, de pieds solides et suffisamment écartés, de montants mesurant au moins 20 cm de haut et d’un espacement des barreaux inférieur à 7 cm. S’il est équipé de roulettes, celles-ci doivent être bloquantes. Comme pour le couffin, le matelas doit être neuf et parfaitement adapté à la taille du berceau.

Berceaux de bébé alsaciens avec peluches
Photo : theophile-patachou.com
Berceau de bébé en rotin
Photo vue sur monbebecheri.com
Berceau
Création de Ralph Montemurro

Le lit à barreaux : à mesure que bébé grandit

Le lit à barreaux s’utilise de la naissance à 3 ans environ et doit répondre aux normes NF-EN 716-1. Ses dimensions sont généralement de 60 x 120 cm. Il doit comporter des panneaux d’au moins 60 cm de haut et l’espacement des barreaux doit être compris entre 4,5 et 6,5 cm. Les lits à barreaux comportent souvent une hauteur de sommier réglable, pratique notamment pour ménager votre dos. La position haute est réservée aux nouveau-nés et à mesure que l’enfant grandit, le matelas doit être descendu pour prévenir tout risque de chute. Le lit ne doit pas être placé près d’une fenêtre, d’un rideau ou d’un radiateur. Une fois encore, le matelas doit être neuf, ferme, et parfaitement adapté aux contours du lit. On trouve aujourd'hui un large choix de matelas de qualité, dont certains sont proposés dans des matières écologiques.

Un lit à barreaux dans une chambre de bébé
Photo vue sur greylikesbaby.com, design par Amy Elbaum


En conclusion, n’oubliez pas que chaque couchage doit répondre à des normes de sécurité spécifiques. Veillez par ailleurs à passer au modèle supérieur dès lors que votre enfant ne semble plus à l’aise dans son couchage et qu’il a du mal à y étendre ses bras et ses jambes. Enfin, pour assurer la sécurité de votre bébé, il est important de le coucher dans la bonne position (sur le dos), dans une gigoteuse et sans peluches.

Une maman couche son nouveau-né dans son lit
Photo : Tara Tomlinson
Partagez l'article