Berceau connecté Snoo : le lit High Tech qui berce et endort bébé tout seul !

Le 22 novembre 2016
Berceau connecté Snoo


Les nouvelles technologies s’insinuent chaque jour davantage dans notre vie quotidienne, et peuvent éventuellement rendre de grands services – comme poser de véritables questions existentielles. Le nouveau modèle de berceau connecté Snoo, ne fait pas exception à la règle, et interroge sur les risques liés aux objets connectés…

Le berceau connecté Snoo : quels avantages ?

C’est une start-up californienne baptisée Happiest Baby qui est à l’origine du projet de berceau connecté en Wi-Fi. L’objet a été vendu très rapidement comme un « ange gardien », dont la mission est de veiller à la fois sur les habitudes de sommeil du bébé, ainsi que ses mouvements durant la nuit.

Le principe repose sur plusieurs capteurs chargés de détecter les pleurs et les mouvements du tout petit. Lorsque l’enfant se réveille, le berceau connecté Snoo se met alors à le bercer pour l'endormir – selon une vitesse définie au préalable par les parents, grâce à une application dédiée. La sécurité étant le maître-mot de ce nouveau lit pour bébé, les concepteurs se sont attachés à équiper l’ensemble d’une couverture en coton spécifique, censée empêcher le nourrisson de se retourner.

Lit high tech avec capteurs pour bercer bébé

L’intérêt d’une telle technologie repose avant tout sur un contrôle permanent : en effet, les parents ont la possibilité de consulter via une connexion Wi-Fi les moindres faits et gestes de la chambre voisine. Le berceau connecté étant, en outre, équipé d’un « haut-parleur » qui déclenche au besoin un bruit blanc aidant à faire s’endormir le petit.

Une application smartphone permet ainsi de centraliser les différentes fonctionnalités du berceau, et d’agir rapidement en conséquence. Autrement dit, il s’agit d’une technologie susceptible d’améliorer le sommeil de bébé… Mais aussi des parents !

Berceau connecté : les risques d'un lit bébé High Tech

Certains spécialistes ne voient toutefois pas d’un bon œil l’arrivée de ces nouvelles technologies dans la vie des parents. Directrice du Centre de troubles du sommeil pédiatrique à l’Hôpital des enfants de la ville de Seattle, Maida Lynn Chen s’est intéressée de près à ce nouveau berceau connecté. Son constat est manifestement sans appel :

« Les allégations des concepteurs sur la prétendue sécurité du berceau sont au mieux trompeuses, au pire irresponsables », affirme-t-elle. Elle poursuit en vantant les mérites du « rite de passage » chez les nouveaux parents, qui ne doit pas être vécu comme une punition  ni un supplice : « Il est important de bien connaître les sons et les habitudes de son bébé, afin de développer rapidement les bons instincts et de pouvoir y faire face ».

Bébé dort dans le berceau connecté Snoo

Le berceau connecté demeure dans les faits une avancée technologique remarquable, bien qu'encore réservée à un public privilégié. Il faut compter 1200 dollars soit 1 085 euros pour s'offrir le fameux lit High Tech ! Cependant, le berceau connecté ne saurait remplacer l'attention continue des parents et leur relation privilégiée avec bébé tout au long de la découverte de son environnement. Prudence donc, car la technologie ne remplace pas le contact physique !

Partagez l'article